Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2019 - GP des Etats Unis

 

 

Les essais qualificatifs :

La météo est toujours clémente autour d’Austin pour la séance qualificative, et les pilotes vont pouvoir tenter d’attaquer le chrono en dépit des bosses qui rendent l’adhérence précaire dans certains virages, notamment le premier secteur.

Charles Leclerc est bien au départ de la séance malgré une fuite hydraulique en essais libres 3, mais Ferrari a réparé sa monoplace et le Monégasque n’aura pas de pénalité, les pièces utilisées étant déjà dans le pool du pilote

  •  1ere partie :

Les pilotes signent un premier chrono de référence en début de séance, Alex Albon se montrant rapidement le plus rapide, avant d’être dépassé par Carlos Sainz, puis Sebastian Vettel et Valtteri Bottas.

Mais c’est Lewis Hamilton qui se place en haut de la feuille des temps de manière conséquente avec un temps de 1’33"454, suivi de près par Max Verstappen, à 95 centièmes de seconde du Britannique.

Derrière, on retrouve plusieurs équipes à l’assaut du top 10, et Sainz reste cinquième à cinq minutes du terme de la Q1. Mais la piste progresse beaucoup et les pilotes vont devoir se méfier des dernières minutes de cette Q1 et de l’amélioration des chronos.

Avant le dernier rush vers le chrono, les deux Alfa Romeo sont éliminées, ainsi que Sergio Pérez, qui s’élancera de toute façon des stands demain, et les Williams. Mais tous les pilotes s’élancent de nouveau en fin de séance.

La piste progresse largement et Kevin Magnussen signe le record absolu du premier secteur, tandis que Lando Norris signe le record du second secteur. Hülkenberg remonte, alors que Robert Kubica améliore mais reste dernier.

Norris prend le meilleur temps en 1’33"353, alors que Daniel Ricciardo est sixième, battu par Magnussen. Romain Grosjean remonte au 13e rang, et Lance Stroll prend la neuvième place. George Russell prend la 16e place !

Pierre Gasly se fait sortir de la zone qualifiée mais prend la quatrième place ! Les éliminés sont les Alfa Romeo d’Antonio Giovinazzi et Kimi Räikkönen, Russell est 18e devant Pérez et Kubica, après cette Q1 dominée par Norris !

  •  2ème partie : 

Les pilotes Ferrari et Mercedes ressortent en gommes médiums pour tenter de se qualifier avec, mais il semble évident qu’ils doivent faire deux tours chronos pour assurer un passage en Q3 au cas où ils tentent de garder ce composé, tant la piste progresse de minute en minute.

Hamilton signe un 1’33"045, un dixième devant Bottas et Vettel. Les chronos tombent, et Leclerc s’intercale entre Bottas et Vettel. Après cette première tentative, il y a 153 millièmes de seconde entre les quatre premiers.

Verstappen est le seul autre pilote à être sorti en pneus médiums, alors que Sainz se place à quatre dixièmes en pneus tendres. Gasly est à six dixièmes et Norris à un peu moins de huit dixièmes.

Verstappen se place à 75 millièmes de seconde et ils sont cinq en 153 millièmes, avant qu’Albon ne fasse le meilleur temps en 1’32"898 en gommes tendres ! Avec neuf dixièmes entre le septième et le 15e, les places en Q3 vont se payer cher.

Stroll est le premier à ressortir dans cette Q2, tout comme Magnussen, et les deux hommes n’améliorent pas leur premier secteur, contrairement à Norris ! Stroll en termine sans améliorer.

Norris améliore et prend la septième place à quatre dixièmes. Magnussen n’améliore pas et reste dixième. Grosjean n’améliore pas et reste 15e. Sainz assure le coup avec la huitième place. Hülkenberg améliore et élimine Magnussen.

Les deux Ferrari améliorent en gommes médiums et Hamilton coupe son effort pour partir lui aussi en gomme médium au départ. Ricciardo améliore et élimine l’autre Renault, et Gasly est qualifié !

Les éliminés sont Hülkenberg, Magnussen, Kvyat, Stroll et Grosjean. Le replay montre un accident évité de peu entre Verstappen et Hamilton après un décalage rapide de la Mercedes !

  •  3ème partie :

Sainz et Gasly signent les premiers chronos de cette Q3, et l’Espagnol est rapide, mais Hamilton signe un chrono de 1’32"321 ! Il est battu de près de trois dixièmes par Bottas en 1’32"029, le record de la piste !

Vettel se place à 12 millièmes de Bottas, et Verstappen se place en troisième place à 162 millièmes de Bottas. Leclerc est à moins de deux dixièmes et repousse Hamilton au cinquième rang ! Albon est sixième à 5 dixièmes, et Sainz pointe donc à huit dixièmes de Bottas !

Entre les deux runs de la plupart des pilotes, Ricciardo signe son unique chrono et se place huitième. Verstappen craint d’avoir été envoyé trop tôt en piste, alors que le circuit évolue encore. Mais la fin de Q2 a montré que les progrès de l’asphalte sont moindres qu’en Q1.

Le Néerlandais n’améliore pas son chrono en début de tour avec une erreur dans le premier secteur, contrairement à Vettel qui progresse. Leclerc est en retard après le premier intermédiaire.

Norris reprend la huitième place à Ricciardo, et Verstappen améliore le second secteur contrairement à Verstappen. Ce dernier améliore mais reste troisième à 67 millièmes !

Vettel n’améliore pas et reste second ! Leclerc n’améliore pas non plus sa place, alors que Hamilton s’est raté et rentre au stand !

Bottas signe la pole position devant Vettel ! La deuxième ligne sera composée de Verstppen et Leclerc, et Hamilton et Albon seront en troisième ligne ! Les McLaren seront en quatrième ligne et devanceront au départ Ricciardo et Gasly.

C’est la première pole position de Mercedes depuis l’Allemagne, et cela complète l’invincibilité de Mercedes à Austin en qualifications depuis 2014.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Valtteri Bottas Mercedes W10 1:33.750 1:33.160 1:32.029
2 Sebastian Vettel Ferrari SF90 1:33.766 1:32.782 1:32.041
3 Max Verstappen Red Bull Honda RB15 1:33.549 1:33.120 1:32.096
4 Charles Leclerc Ferrari SF90 1:33.988 1:32.760 1:32.137
5 Lewis Hamilton Mercedes W10 1:33.454 1:33.045 1:32.321
6 Alex Albon Red Bull Honda RB15 1:33.984 1:32.898 1:32.548
7 Carlos Sainz McLaren Renault MCL34 1:33.916 1:33.422 1:32.847
8 Lando Norris McLaren Renault MCL34 1:33.353 1:33.316 1:33.175
9 Daniel Ricciardo Renault RS19 1:33.835 1:33.608 1:33.488
10 Pierre Gasly Toro Rosso Honda STR14 1:33.556 1:33.715 1:33.601
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Nico Hülkenberg Renault RS19 1:34.092 1:33.815  
12 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-19 1:33.812 1:33.979  
13 Daniil Kvyat Toro Rosso Honda STR14 1:34.138 1:33.989  
14 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP19 1:33.921 1:34.100  
15 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-19 1:34.161 1:34.158  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C38 1:34.226    
17 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C38 1:34.369    
18 George Russell Williams Mercedes FW42 1:35.372    
19 Sergio Pérez Racing Point Mercedes RP19 1:35.808    
20 Robert Kubica Williams Mercedes FW42 1:35.889    
  • Grille de départ : 
V. Bottas  pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"029 S. Vettel
  1'32"041
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"096 C. Leclerc
  1'32"137
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"321 A. Albon
  1'32"548
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"847 L. Norris
  1'33"175
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"488 P. Gasly
  1'33"601
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"815 K. Magnussen
  1'33"979
D. Kvyat pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"989 L. Stroll
  1'34"100
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"158 A. Giovinazzi
  1'34"226
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"369 G. Russell
  1'35"372
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"889 S. Perez*
  1'35"808
* S. Perez partira des stands pour ne pas avoir respecté la pesé lors des essais libres 2.

La course :

Dix-neuvième manche du championnat du monde 2019 de Formule 1, le Grand Prix des Etats-Unis pourrait être une des courses les plus disputées de la saison, bien que la pluie ne soit pas menaçante pour son déroulement.

En effet, les quatre premiers de la grille se tenaient en un peu plus d’un dixième après les qualifications, et c’est Valtteri Bottas qui a signé la pole position, devant Sebastian Vettel et Max Verstappen.

Ce sont donc trois équipes différentes qui ont dominé les qualifications, devant Charles Leclerc et Lewis Hamilton qui, avec une cinquième place, a signé son pire résultat de la saison sur un tour, puisqu’il ne s’était pas élancé plus loin que de la deuxième ligne.

Pierre Gasly sera dixième au départ derrière les McLaren, qui sont en quatrième ligne, et la Renault de Daniel Ricciardo. Romain Grosjean est 15e d’une grille de 19 voitures, puisque Sergio Pérez a été pénalisé et s’élancera des stands.

Hamilton peut remporter son sixième titre mondial pendant ou au terme de cette course. Pour cela, il devra posséder au moins 52 points d’avance sur Valtteri Bottas. Avec 74 points d’avance, autant dire qu’il est dans une position très confortable puisqu’il peut se permettre d’en perdre 22.

Concrètement, si Bottas ne gagne pas, Hamilton sera champion quoi qu’il arrive. Si Bottas abandonne pendant la course, il sera sacré avant le drapeau à damier. Mais si Bottas gagne la course avec le meilleur tour (26 points), Hamilton peut se contenter de finir 8e. Si Bottas ne marque pas le point du meilleur tour, Hamilton peut aussi se contenter de finir 9e mais avec le meilleur tour en course.

Départ : Excellent départ de Verstappen et des McLaren, Bottas garde la tête devant Verstappen, et Hamilton dépasse Leclerc !

Tour 1 : Vettel se fait dépasser par Hamilton et semble avoir un souci avec le train arrière ! Derrière, Norris passe Vettel ! Albon a été accroché et rentre au stand en fin de tour.

Tour 2 : La Ferrari de Vettel semble avoir un gros problème et Ricciardo passe au premier virage ! Il dit avoir des dégâts et se plaint d’un gros sous-virage. Le contact entre Sainz et Albon est noté.

Tour 3 : Bottas mène devant Verstappen, Hamilton, Leclerc, Norris, Ricciardo, Vettel, Gasly, Sainz et Magnussen.

Tour 4 : Leclerc a perdu beaucoup de temps en se défaisant de Vettel et pointe à 3"5 de Hamilton. Norris possède six dixièmes d’avance sur Ricciardo et l’Australien voit Vettel à huit dixièmes. Plus loin, Albon a chaussé des pneus médiums et espère surement aller au plus loin avec de train de pneus. L’incident entre Sainz et Albon ne débouche sur aucune pénalité.

Tour 5 : L’ingénieur de Vettel lui dit qu’il n’y a pas de problème apparent sur la monoplace, et l’Allemand semble de nouveau reprendre du rythme, même s’il est désormais coincé derrière une McLaren et une Renault.

Tour 8 : Leclerc perd désormais plus d’une seconde au tour sur les Mercedes et Verstappen, et la suspension de Vettel lâche ! L’arrière était très bondissant depuis le départ lorsque l’Allemand passait sur les vibreurs, et c’est l’abandon pour lui.

Tour 9 : Ricciardo prend la cinquième place à Norris, et accélère le rythme !

Tour 11 : Bottas mène la course avec 2,5 secondes d’avance sur Verstappen, tandis que Hamilton est à une seconde du Néerlandais. Leclerc pointe déjà à 10 secondes de Hamilton, et a lui-même 7 secondes de marge sur Ricciardo. Norris est à 2 secondes, 3,7 secondes devant Gasly. Sainz et Räikkönen suivent, devant Hülkenberg, chaussé de pneus durs, alors que les cinq voitures devant lui sont en gommes tendres.

Tour 13 : Verstappen rentre aux stands ! La Red Bull était en difficulté et le Néerlandais anticipe son arrêt et tente d’aller au bout en pneus durs ! Il repart quatrième, juste devant Ricciardo.

Tour 14 : Hamilton accélère et reprend quatre dixièmes à Bottas sur les deux premiers secteurs. Et c’est Bottas qui s’arrête, alors que Verstappen signe le record dans les deuxième et troisième secteurs.

Tour 15 : Bonne réaction de Mercedes, puisque Verstappen est tout juste derrière Bottas lorsque ce dernier ressort. C’était déjà trop tard pour Hamilton et Mercedes a tenu à garder la position en piste devant la Red Bull. Et Hamilton va poursuivre plus longtemps son relais.

Tour 16 : Bottas est revenu sur Leclerc, il attaque la Ferrari et dépasse au premier virage ! Verstappen est juste derrière la Ferrari très rapidement. Et Verstappen dépasse Leclerc dans la ligne droite opposée.

Tour 17 : Mercedes explique à Hamilton que le plan ne change pas, au cas où la gomme dure ne fonctionne pas et qu’il doive être décalé avantageusement face à Bottas et Verstappen. En attendant, Bottas lui reprend deux secondes par tour.

Tour 19 : Bottas reprend toujours deux secondes au tour à Hamilton, et Verstappen peine à suivre en perdant une seconde sur le Finlandais à chaque passage. Derrière, Sainz et Räikkönen rentrent aux stands et ressortent en pneus durs.

Tour 20 : Norris et Gasly suivent au stand et ressortent devant Sainz, mais derrière Albon. Devant, Bottas est déjà remonté à 5 secondes de Hamilton !

Tour 21 : Charles Leclerc s’arrête au stand et Ferrari se rate avec un arrêt en 7,7 secondes ! Quelle bérézina pour l’équipe italienne !

Tour 22 : Ricciardo s’arrête à son tour et ressort derrière Pérez, qui doit encore passer par la voie des stands.

Tour 23 : Hamilton n’a plus qu’une seconde d’avance sur Bottas. Chez Toro Rosso, l’arrêt de Kvyat se prolonge aussi ! L’action au stand est catastrophique depuis le début de la course, avec très peu d’arrêts sous les trois secondes !

Tour 24 : Bottas se défait facilement de Hamilton et reprend la tête de la course !

Tour 25 : Hamilton s’arrête et ressort esseulé au troisième rang, tandis que Pérez rentre à son tour au stand et ressort 14e. Hülkenberg commence à perdre en rythme alors que la mi-course n’est pas atteinte, malgré des gommes dures, ce qui laisse penser que les pilotes ayant chaussé des durs assez tôt, en l’occurrence Bottas et Verstappen, devront repasser par les stands.

Tour 28 : Hülkenberg s’arrête après avoir perdu beaucoup de temps et ressort 15e ! Devant, Hamilton a enchaîné les meilleurs tours et est revenu à 11 secondes de Verstappen, avant que Mercedes ne lui demande d’économiser les pneus.

A la mi-course, Bottas mène avec 6 secondes d’avance sur Verstappen, et Hamilton est troisième. Leclerc est quatrième, esseulé à 25 secondes de la Mercedes, et devance Ricciardo, qui est sous la menace de Norris. Sainz est septième devant Albon, Gasly et Räikkönen.

Tour 31 : Hamilton remonte et Verstappen parle d’une monoplace impossible à inscrire en courbe, bien que ses chronos ne soient pas mauvais.

Tour 34 : Kubica abandonne en rentrant au stand. Hamilton est revenu à 5,4 secondes de Verstappen qui, lui-même, roule un peu plus vite que Bottas.

Tour 35 : Verstappen rentre de nouveau aux stands ! Red Bull lui met des pneus médiums et il ressort à 15 secondes de Hamilton.

Tour 36 : Et Mercedes calque la stratégie de Bottas en le faisant repasser par les stands ! Il reste donc devant la Red Bull, et Hamilton est en tête avec neuf secondes d’avance, mais devra gérer des pneus durs usés en fin de course.

Tour 38 : Bottas signe le meilleur tour en course et reprend 3 secondes à Hamilton ! Derrière, Verstappen remonte aussi sur Hamilton mais reste loin du Britannique et voit Bottas s’envoler. Derrière, Albon dépasse Ricciardo.

Tour 40 : Bottas tourne désormais plus lentement que Hamilton et perd de nouveau trois dixièmes sur son équipier, alors que derrière, Verstappen reprend une seconde aux Mercedes.

Tour 41 : Après une passe d’armes, Hülkenberg et Kvyat passent par les stands, ce qui est très étonnant pour l’Allemand, qui a fait un relais très court et repart en pneus tendres pour tenter d’aller chercher les points. Hamilton se demande combien de temps ses pneus vont tenir.

Tour 42 : Albon s’arrête de nouveau, un troisième passage par les stands, et ressort dixième en pneus tendres. Une stratégie également adoptée par Räikkönen. Devant, Bottas est à 4,2 secondes de Hamilton.

Tour 43 : Leclerc repasse par les stands pour tenter d’aller chercher le meilleur tour en course, et Norris s’arrête également, il repart 10e, également en pneus tendres, après un arrêt de plus de 4 secondes. Bottas est revenu à 3,7 secondes de son coéquipier.

Tour 46 : Leclerc signe le meilleur tour en course assez nettement, et Norris remonte sur Pérez et Gasly derrière. Devant, l’écart n’est plus que de 2,5 secondes entre les Mercedes. De nouveau, Albon est remonté au sixième rang et va aller chercher la cinquième place de Ricciardo.

Il s’avère que le Thaïlandais n’a pas pu utiliser de gommes dures durant cette course à cause de craquements dus au froid dans la nuit de vendredi à samedi. Le train de pneus ayant été utilisé en essais libres, la FIA n’a pas pu demander à Pirelli de lui en donner un neuf, par équité pour les autres teams.

Tour 50 : Bottas est à 1,1 seconde de Hamilton et va surement pouvoir attaquer rapidement Hamilton, alors que les deux hommes arrivent sur un groupe de retardataires. Derrière, Verstappen remonte à raison d’une seconde par tour sur les deux hommes.

Tour 51 : Hamilton se rate ! Juste avant la ligne droite opposée et Bottas tente une attaque, mais Hamilton freine très tard et emmène Bottas au large ! Il garde pour le moment les commandes de la course, au prix d’une manœuvre toutefois limite.

Tour 52 : De nouveau, Hamilton se rate un peu en ligne droite et Bottas est dans l’aspiration, Hamilton tasse le Finlandais mais s’incline ! La motricité de la Mercedes numéro 77 est imparable avec des gommes plus tendres et plus fraîches et il s’envole rapidement.

Tour 54 : Hamilton reçoit l’info que Verstappen est revenu à moins de deux secondes et répond sèchement à son ingénieur : ’Je peux le voir !’. Derrière, le Néerlandais demande de la puissance, et Red Bull lui dit qu’il dispose du mode le plus rapide. A deux tours de l’arrivée, il est à une seconde !

Tour 55 : Magnussen sort de la piste après une casse des freins. Drapeau jaune au bout de la ligne droite opposée et cela pourrait aider Hamilton à lutter contre Verstappen, compte tenu de l’endroit du double drapeau jaune.

Dernier tour : Hamilton passe un retardataire dans le premier virage et prend de la marge sur Verstappen, ce qui devrait lui assurer la deuxième place, et donc le titre mondial !

Arrivée : Bottas remporte le Grand Prix des Etats-Unis 2019, sa quatrième victoire de la saison et son deuxième succès consécutif, mais c’est Lewis Hamilton qui devient le champion du monde ! Sixième titre mondial pour le pilote Mercedes qui prend seul la deuxième place des records du nombre de titres.

Verstappen termine sur le podium, devant Leclerc et Albon. Ricciardo est sixième devant Norris, Sainz, Hülkenberg et Kvyat. Malheureusement, Gasly est repassé par les stands et termine 16e, juste derrière Grosjean.

  • Meilleur tour : C. Leclerc : 1'36"169
  • Le classement du GP : 
1er
V. Bottas
2ème
L. Hamilton
3ème
M. Verstappen
4ème
C. Leclerc
5ème
A. Albon
6ème
D. Ricciardo
7ème
L. Norris
8ème
C. Sainz
9ème
N. Hulkenberg
10ème
S. Perez
11ème
K. Raikkonen
12ème
D. Kvyat*
13ème
L. Stroll
14ème
A. Giovinazzi
15ème
R. Grosjean
16ème
P. Gasly
17ème
G. Russell
18ème
K. Magnussen

* D. Kvyat (10ème) a été penalisé de 5s suite à un accorchage avec S. Perez. 

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 01/02/2018 - 22:15
Dernière modification : 05/11/2019 - 23:24
Catégorie : Saison 2019
Page lue 23 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 4
^ Haut ^