Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2021 - GP d'Emilie Romagne

 
 
Imola.png

 

Les essais qualificatifs :

C’est l’heure des qualifications du Grand Prix du Made in Italy et de l’Emilie Romagne à Imola, et la pluie n’est pas prévue, mais les températures sont basses avec 12 degrés dans l’air et 27 degrés sur la piste.
 
Les trois séances d’essais ont été dominées par Valtteri Bottas et Max Verstappen, et il semblerait qu’une nouvelle bataille soit attendue entre Red Bull et Mercedes. A noter qu’avec les températures fraîches, certaines voitures exploitent mieux les pneus médiums que les tendres.
 
Toutefois, il sera compliqué pour la majeure partie des pilotes visant la Q3 de tenter une stratégie avec un départ en médiums, tant les chronos sont serrés. Ce matin, ils étaient 13 en une seconde, et 6 dixièmes séparaient la neuvième de la 15e place, qui font la différence entre la Q1 et la Q3.
 
Cinq équipes étaient dans le top 5 en essais libres 3, et il faudra donc compter avec AlphaTauri, et en particulier Pierre Gasly, Ferrari et McLaren, Lando Norris ayant terminé deuxième ce matin.
  •  1ere partie :
Les pilotes Haas F1 ont été les premiers à sortir en piste, Mick Schumacher devant Nikita Mazepin, tandis que les Alfa Romeo ont suivi quelques minutes plus tard. Schumacher a fait un premier temps en 1’16"806, tandis que Mazepin a signé un temps à 1 seconde pile de son équipier.
 
Sebastian Vettel a fait sa première erreur et abandonné son premier tour chrono, avant que Yuki Tsunoda n’aille percuter le mur à la sortie de la Variante Alta. Le Japonais a tapé le mur par l’arrière et a détruit sa monoplace. La direction de course a dû déployer le drapeau rouge.
 
La boîte de vitesses est clairement endommagée sur l’AlphaTauri, et le Japonais devrait prendre cinq places de pénalité. Les mécaniciens de l’équipe italienne, qui court à domicile, vont devoir travailler ce soir pour que la monoplace soit prête demain.
 
La séance a été relancée après moins de dix minutes d’interruption qui ont permis de retirer l’épave de l’AlphaTauri et de retirer les débris. A 12 minutes de la fin de la Q1, 15 pilotes n’ont pas encore signé de temps, et 14 d’entre eux, à l’exception de Tsunoda, vont devoir s’atteler à la tâche.
 
Lance Stroll a pris le meilleur temps avant l’interruption en 1’16"082, 1 dixième devant Kimi Räikkönen. George Russell s’est intercalé entre les deux Haas de Schumacher et Mazepin.
 
Sergio Pérez a ensuite pris le meilleur temps en 1’15"744, malgré un tour un peu compliqué avec le trafic. Charles Leclerc a pris le meilleur en 1’15"558, 13 millièmes devant son équipier Carlos Sainz.
 
Mais Max Verstappen a ensuite mis tout le monde d’accord avec un temps de 1’15"109. Cependant, les Mercedes sont sorties et Valtteri Bottas a fait un temps de 1’14"926, tandis que Lewis Hamilton s’est positionné troisième, tout juste devant Pierre Gasly, qui s’est placé devant Leclerc, mais son chrono a été annulé.
 
Pérez a vu son chrono annulé pour non-respect des limites de la piste, tout comme Nicholas Latifi. Lando Norris a pris le deuxième temps provisoire, et Esteban Ocon s’est intercalé entre les Ferrari.
 
Pérez a directement cherché à faire un chrono le protégeant de l’élimination, et il y est parvenu avec le cinquième temps provisoire. Bottas a amélioré en 1’14"672, et Hamilton a amélioré en se plaçant tout juste devant Norris. Gasly a pris le septième temps.
 
A cinq minutes de la fin de Q1, Schumacher, Latifi, Mazepin et Russell étaient provisoirement éliminés, ainsi que Tsunoda qui n’avait pas encore fait de chrono. Stroll a amélioré et est sorti de la zone dangereuse en se plaçant septième.
 
Russell a pris la 14e place à 2 minutes du terme de la séance, éliminant provisoirement Räikkönen. Mazepin est passé au large par les graviers mais a pu repartir sans souci.
 
Ocon a amélioré son temps et est remonté au cinquième rang, Latifi a pris la 11e place, et Alonso la 13e ! Vettel a pris la neuvième place et Räikkönen a éliminé Russell, mais le pilote Williams a amélioré et éliminé à son tour le Finlandais. Alonso a terminé 15e, à la limite de l’élimination.
 
Les éliminés sont les Alfa Romeo de Räikkönen et Giovinazzi, les Haas F1 de Schumacher et Mazepin, et l’AlphaTauri de Tsunoda.
  •  2ème partie : 
Les pilotes Mercedes se sont élancés en pneus médiums, tout comme Verstappen, pour tenter de faire un chrono suffisant et prendre le départ en gommes médiums demain. Néanmoins, un tour en pneus tendres sera fait en fin de séance pour assurer le passage en Q3, et il sera abandonné s’il n’est pas nécessaire.
 
Latifi a fait le meilleur temps, battu par Gasly, puis Bottas et Verstappen et Hamilton, qui a fixé la référence en 1’14"817. Les trois premiers de ce classement provisoire étaient donc les pilotes en médiums. Verstappen a échoué à 67 millièmes de Hamilton dans cette première tentative.
 
Pérez est en revanche parti avec des pneus tendres pour qu’il puisse arriver en Q3. Vettel a vu son premier tour annulé, tandis que Stroll s’est placé quatrième devant les Williams. Le temps de Gasly a également été annulé.
 
Pérez a signé ensuite le quatrième temps à 287 millièmes, et Alonso s’est placé septième, tandis qu’Ocon s’est placé juste derrière son équipier. Norris a ensuite pris le meilleur temps avec les tendres ! Leclerc est remonté au quatrième rang, et Sainz au huitième. Gasly a réintégré le top 10 avec un nouveau chrono.
 
Vettel est ensuite remonté au septième rang devant son équipier Stroll, qui était en amélioration au même moment. Le Canadien a finalement gagné une place au détriment de Vettel, et les deux pilotes étaient provisoirement qualifiés pour la Q3 à 2 minutes du terme de la Q2.
 
Latifi a pris le 11e temps et Pérez a pris le meilleur temps en 1’14"716 en pneus tendres. Gasly a pris la sixième place, lui aussi avec les tendres, tandis que Ocon remontait au huitième rang. Alonso s’est raté et a signé seulement le 13e temps !
 
Leclerc a pris la troisième place, Ricciardo est remonté dans le top 10, et Sainz a aussi été éliminé ! Russell a amélioré mais n’est pas passé en Q3.
 
Les pilotes éliminés sont Sainz, Russell, Vettel, Latifi et Alonso.
 
C’est la première fois depuis la Malaisie 2017, soit 27 Grands Prix, qu’Alonso est battu par un équipier. Les temps sont très serrés puisque pour Sainz, les 4 dixièmes d’écart face à Leclerc représentaient 8 positions, et donc une élimination en Q2.
  •  3ème partie :
Tous les pilotes vont chausser les pneus tendres pour cette Q3, mais c’est bien en pneus médiums que les Mercedes et Verstappen prendront le départ demain en course. Les sept autres pilotes du top 10 seront en gommes tendres.
 
Stroll a signé le premier temps mais a vu son chrono retiré, mais c’est Norris qui a signé le meilleur temps provisoire en 1’14"875, une demi-seconde devant Gasly. Pérez a battu Norris avec un 1’14"665, tandis que Bottas s’est placé derrière Pérez et Norris.
 
En revanche, Hamilton a pris le meilleur temps en 1’14"411, moins d’un dixième devant Verstappen. En revanche, Leclerc a dépassé Bottas qui, après ce premier run, était seulement sixième.
 
Après son premier run manqué, le Finlandais a été le premier à s’élancer pour un deuxième tour chronométré, mais il accusait déjà 4 dixièmes de retard au premier secteur. Hamilton n’améliorait pas non plus dans son premier secteur.
 
Hamilton a amélioré son deuxième secteur mais n’était pas encore en amélioration, contrairement à Norris qui battait le record du premier secteur ! Bottas en revanche n’a pris que la cinquième place.
 
Hamilton n’a pas amélioré son temps et Gasly a pris la quatrième place, mais c’est Norris qui faisait la grosse performance et prenait le deuxième temps derrière Hamilton !
 
Malheureusement, le chrono du Britannique était annulé mais Pérez a pris la deuxième place à 35 millièmes de Hamilton, battant Verstappen qui n’améliorait pas assez ! C’est la 99e pole de Hamilton en F1.
 
Hamilton et Pérez se partageront la première ligne demain ! Le Mexicain est déjà impressionnant dans la Red Bull, et Verstappen sera troisième. Leclerc est quatrième, tandis que Gasly et Ricciardo seront en troisième ligne.
 
Norris sera en quatrième ligne, et il accompagnera un Bottas totalement hors du coup. C’est désormais Red Bull qui aura deux monoplaces contre une pour Mercedes à l’avant du peloton. Stroll et Ocon se partagent la cinquième ligne.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes W12 1:14.823 1:14.817 1:14.411
2 Sergio Pérez Red Bull Honda RB16B 1:15.395 1:14.716 1:14.446
3 Max Verstappen Red Bull Honda RB16B 1:15.109 1:14.884 1:14.498
4 Charles Leclerc Ferrari SF21 1:15.413 1:14.808 1:14.740
5 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT02 1:15.548 1:14.927 1:14.790
6 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL35M 1:15.669 1:15.033 1:14.826
7 Lando Norris McLaren Mercedes MCL35M 1:15.009 1:14.718 1:14.875
8 Valtteri Bottas Mercedes W12 1:14.672 1:14.905 1:14.898
9 Esteban Ocon Alpine Renault A521 1:15.385 1:15.117 1:15.210
10 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR21 1:15.522 1:15.138 - :—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Carlos Sainz Ferrari SF21 1:15.406 1:15.199  
12 George Russell Williams Mercedes FW43B 1:15.826 1:15.261  
13 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR21 1:15.459 1:15.394  
14 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43B 1:15.653 1:15.593  
15 Fernando Alonso Alpine Renault A521 1:15.832 1:15.593  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C41 1:15.974    
17 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C41 1:16.122    
18 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-21 1:16.279    
19 Nikita Mazepin Haas Ferrari VF-21 1:16.797    
20 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda AT02 - :—.---    
  • Grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"411 S. Perez
  1'14"446
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"498 C. Lecler
  1'14"740
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"790 D. Ricciardo
  1'14"826
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"875 V. Bottas
  1'14"898
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"210 L. Stroll
  pas de temps
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"199 G. Russell
  1'15"261
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"394 N. Latifi
  1'15"593
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"593 K. Raikkonen
  1'15"974
A. Giovinazzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"122 M. Schumacher
  1'16"279
N. Mazepin pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"797 Y. Tsunoda
  pas de temps
La course :
C’est l’heure de la deuxième course de la saison 2021 de Formule 1 à Imola, pour le Grand Prix du Made in Italy et de l’Emilie Romagne. Comme chaque GP de F1, nous vous proposons de le suivre en live commenté.
 
Yuki Tsunoda s’élancera dernier après son accident des qualifications, mais l’arrière de la voiture a été lourdement touché. AlphaTauri a dû changer le moteur complet de la monoplace du pilote japonais.
 
Moteur, turbo, MGU-H, MGU-K, batterie, système électronique et échappements sont entièrement neufs sur l’AT02 de Tsunoda, tout comme la boîte de vitesses. Cette dernière lui confère une pénalité de 5 places, qui ne change rien à son départ. En revanche, son quota de pièces est déjà amputé d’une unité pour tous les éléments.
 
Lewis Hamilton partira en pole position devant les Red Bull de Sergio Pérez et Max Verstappen. Derrière Verstappen, on retrouve Charles Leclerc, Pierre Gasly, Daniel Ricciardo et Lando Norris, tandis que Valtteri Bottas, Esteban Ocon et Lance Stroll complètent le top 10.
 
La pluie s’est invitée à environ 45 minutes du départ, et a frappé durement le premier secteur du circuit. Les pilotes sont d’abord sortis en piste en pneus intermédiaires pour les tours de mise en grille, mais ont dû passer les pneus extrême pluie.
 
La mise en grille a été très animée, puisque Fernando Alonso a perdu le contrôle de sa voiture à Tosa et a tapé les pneus. Il a endommagé l’aileron avant et Alpine F1 a procédé à des réparations.
 
Valtteri Bottas a subi une crevaison, tandis que Lance Stroll a connu des problèmes de freins, qui ont surchauffé dans les tours d’avant course. Aston Martin F1 a travaillé dessus pour qu’il puisse prendre le départ, mais le temps était compté.
 
La question d’un départ sous régime de voiture de sécurité pourrait se poser, alors que la pluie, à 20 minutes du départ, tombe toujours de manière légère sur l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari d’Imola.
 
14h43 : L’Aston Martin de Sebastian Vettel a aussi du travail effectué sur les roues arrière par les mécaniciens, les deux AMR21 souffriraient-elles du même mal ?
 
14h57 : Gasly, Ocon, Schumacher et Mazepin sont en pneus pluie, tandis que les 16 autres pilotes partiront en pneus intermédiaires ! Vettel va partir des stands s’il peut partir, puisque les freins sont encore en train d’être remontés.
 
15h00 : C’est bien un départ arrêté qui va être donné, et ils sont donc 19 à prendre le départ sur la grille, Vettel étant le seul à partir des stands.
 
15h01 : Tête-à-queue pour Charles Leclerc dans le tour de formation ! Le Monégasque met deux roues dans les graviers mais repart et pourra s’élancer quatrième comme prévu.
 
Départ : Excellent départ de Verstappen qui prend la tête ! Hamilton passe par les vibreurs et perd une pièce de carbone.
 
Tour 1 : Hamilton garde la deuxième place mais dit avoir des dégâts. Pérez et Leclerc se battent pour la troisième place et Leclerc prend la troisième place. Latifi part en tête-à-queue et repart, mais se crashe juste après ! Après un accrochage avec Mazepin, la Williams s’écrase dans le mur. Le Canadien va bien mais la voiture de sécurité est déployée.
 
Tour 2 : Ocon s’arrête aux stands et met des pneus intermédiaires. Devant, Verstappen mène devant Hamilton, qui a des dégâts sur l’extérieur de l’aileron avant. Leclerc est troisième devant Pérez, Ricciardo, Gasly, Stroll, Sainz, Norris et Bottas, qui a perdu deux positions.
 
Tour 4 : La pluie redouble dans la voie des stands, comme l’indique Pierre Hamelin à Pierre Gasly, qui est en pneus Full Wet. Mick Schumacher perd le contrôle de sa voiture juste après la ligne d’arrivée et tape le mur à la sortie des stands. Il peut revenir aux stands avec son aileron cassé, mais la voie des stands est fermée car les commissaires vont travailler à la sortie !
 
Tour 6 : La voie des stands est rouverte et Schumacher va pouvoir rentrer après deux tours sans aileron. Pérez passe par les graviers mais reprend sa quatrième place.
 
La course va être relancée au septième tour !
 
Tour 7 : C’est reparti ! Verstappen rate sa relance et Hamilton l’attaque ! Il garde la tête, mais Leclerc en profite pour recoller le duo de tête. Verstappen s’envole dans le premier secteur tandis que Hamilton semble en difficulté pour conserver sa deuxième place devant la Ferrari. Sainz dépasse Gasly mais le Français se bat avec ses gommes full wet.
 
Tour 8 : Norris passe Sainz et tente d’attaquer Gasly, qui continue à tenir sa sixième place. Verstappen enchaîne les meilleurs tours en course et compte plus de 4 secondes d’avance.
 
Tour 9 : Norris se défait finalement de Gasly, et Sainz en profite pour dépasser le Français ! L’AlphaTauri est huitième Devant, Verstappen dépasse les 5 secondes d’avance. Leclerc est décroché derrière Hamilton mais parvient largement à s’éloigner de Pérez, qui pointe à 8 secondes de la Ferrari et semble avoir des problèmes de direction.
 
Tour 10 : La direction de course note l’incident entre Verstappen et Hamilton au départ mais n’ouvre pas d’enquête. Une pluie plus forte arrive sur le circuit et Gasly tente donc de garder les pneus les plus sculptés.
 
Tour 11 : Verstappen stabilise son avance sous les 5 secondes devant Hamilton, et Leclerc est à 6 secondes de la Mercedes.
 
Tour 12 : Un stop and go de 10 secondes est infligé à Pérez pour avoir repris ses deux positions sous Safety Car après sa sortie de piste. Les deux pilotes l’avaient laissé repasser mais il n’aurait pas dû, puisqu’il avait perdu ses positions. Voila qui complique la course du Mexicain.
 
Tour 14 : Gasly s’effondre en performance, le pari de garder les Wets a été perdant et le voila 14e derrière Tsunoda, et devant Ocon, qui avait mis les intermédiaires au premier tour après être parti en pneus pluie.
 
Tour 15 : Le ralenti montre Sainz effectuer une sortie de piste, ce qui explique que le pilote Ferrari soit toujours septième, mais à 8 secondes des Ferrari. Gasly rentre finalement aux stands pour chausser des intermédiaires.
 
Tour 16 : Verstappen possède toujours 5 secondes d’avance sur Hamilton, tandis que Leclerc est à 20 secondes de Verstappen. Pérez est quatrième devant Ricciardo et Norris, et le Britannique se plaint de ne pas avoir d’air propre, assurant qu’il est plus rapide que l’Australien. Sainz est septième devant Stroll, Bottas et Russell.
 
Tour 17 : McLaren demande à Ricciardo de laisser passer Norris qui semble plus à l’aise. L’Australien s’exécute et la décision semble bonne puisque Norris met 2"3 à son équipier en un secteur !
 
Tour 19 : Norris tourne dans les mêmes temps que les deux leaders, le Britannique confirme son rythme impressionnant à Imola ! Devant, Verstappen possède 5"5 d’avance sur Hamilton.
 
Tour 20 : Les équipes commencent à réfléchir aux pneus pour le sec, alors que la piste sèche, à l’exception du premier secteur qui semble encore délicat.
 
Tour 21 : Pérez signe le meilleur tour en course et revient sur Leclerc, dont les pneus avant sont morts. Les pneus intermédiaires souffrent grandement après ces 21 tours et si les pilotes ne mettent pas rapidement les slicks, l’usure va se faire vite sentir.
 
Tour 22 : Vettel tente un passage en pneus pour le sec alors qu’il était loin dans le classement, et repart avec les médiums ! Mettre les pneus tendres aurait pu être plus efficace sur une piste très froide. La direction de course annonce que l’Allemand aura un stop and go de 10 secondes car ses roues n’étaient pas montées à 5 minutes du départ. Son rythme en pneus médiums est très lent pour le moment.
 
Tour 25 : L’avance de Verstappen est descendue à 3"5, Hamilton semble mieux gérer ses pneus. Verstappen dit que la piste est sèche, mais pas assez pour passer les pneus slicks, même si ses gommes avant sont très peu rainurées avec l’usure.
 
Tour 27 : L’écart est désormais de 1"5 entre Verstappen et Hamilton, tandis que Sainz passe Ricciardo pour la sixième place. Tsunoda passe en gommes médiums, bien que les slicks soient pour l’instant difficiles à maîtriser.
 
Tour 28 : Verstappen rentre aux stands ! Le pilote Red Bull repart en pneus médiums, alors que de nombreux pilotes commencent à effectuer le changement. Il repart troisième.
 
Tour 29 : Hamilton et Leclerc rentrent à leur tour ! Pérez rentre également, les pilotes ressortent en pneus médiums, et Hamilton repart deuxième avec un arrêt légèrement trop long ! Verstappen est en tête et ses pneus sont déjà chauds, ce qui lui permet de porter son avance à 5 secondes.
 
Tour 30 : Red Bull a fait son arrêt au meilleur moment, puisque Hamilton a désormais 5"7 de retard sur Verstappen. Leclerc est troisième à 16 secondes de Hamilton et possède 26 secondes d’avance sur Norris. Pérez est cinquième avec sa pénalité effectuée, devant Sainz, Ricciardo, Bottas qui a passé l’Aston Martin de Stroll aux Stands, et Russell, dixième à un tour.
 
Tour 31 : Faute de Hamilton ! Le Britannique sort à Tosa et tente de ressortir du gravier mais tape le mur ! La Mercedes est arrêtée dans les graviers et le septuple champion du monde ne parvient pas à sortir des graviers. Il fait marche arrière mais son aileron arrière est cassé, il ressort septième du gravier et doit passer aux stands pour changer l’aileron !
 
Et derrière un gros accident entre Russell et Bottas ! La voiture de sécurité est déployée !
 
Alonso part en tête-à-queue sur les lieux de l’accident, mais repart. Les deux pilotes sont indemnes.
 
Le ralenti montre que Bottas a voulu défendre sa position sur Russell qui a mis deux roues dans l’herbe et a percuté la Mercedes. Un énorme choc pour les deux pilotes et le drapeau rouge est déployé.
 
Difficile de dire si l’un des deux pilotes est plus responsable que l’autre, entre défense tardive et mauvais réflexe.
 
Tour 34 : La course est donc interrompue et c’est Max Verstappen qui mène. Il devance Leclerc et Norris, tandis que les équipiers des trois leaders suivent : Pérez, Sainz et Ricciardo complètent le top 6.
 
Stroll est septième devant Räikkönen, Hamilton et Tsunoda. Giovinazzi est à la porte des points devant les Alpine d’Alonso et Ocon. Gasly suit devant Vettel et les Haas de Schumacher et Mazepin.
 
16h05 : On ne sait pas encore quand la course reprendra, mais on sait qu’elle reprendra par un départ arrêté, puisque c’est désormais la procédure après une interruption au drapeau rouge. Les épaves sont évacuées et les commissaires nettoient désormais la piste.
 
16h16 : La course reprendra à 16h25 !
 
16h20 : Le ralenti semble montrer Bottas faire un doigt d’honneur à Russell, qui lui a ensuite tapé sur le casque. Bonne ambiance dans le giron Mercedes !
 
16h25 : La direction de course prend finalement la décision de faire un départ lancé, et la voiture de sécurité va s’effacer à la fin du tour.
 
16h26 : Räikkönen est parti à la faute dans le tour de chauffe et a perdu une place ! Verstappen manque aussi de se louper dans le dernier virage mais parvient à relancer la course en tête ! Quelle frayeur pour le Néerlandais !
 
La course est relancée !
 
Tour 36 : Norris attaque directement Leclerc et prend la deuxième place ! Tsunoda part en tête-à-queue et repart dernier.
 
Tour 37 : Verstappen mène devant Norris qui est en gommes tendres, et Leclerc en pneus médiums. Pérez est dans le sillage de la Ferrari devant Sainz et Ricciardo. Derrière, Stroll parvient à retenir Hamilton, tandis que Raikkönen et Giovinazzi sont dans le top 10. Alonso est 11e devant Gasly, Ocon, Vettel, Tsunoda et les Haas.
 
Tour 38 : Sortie de piste pour Pérez ! Le Mexicain est parti dans les graviers et repart 14e ! Une erreur qui vient ajouter un chapitre à une course très difficile pour le pilote Red Bull. Il dit que sa voiture n’est pas endommagée mais il va devoir remonter.
 
Tour 39 : Hamilton dépasse Stroll à Tamburello après un freinage très retardé, et il s’envole par rapport au Canadien. Hamilton est à 11 secondes et signe le meilleur tour en course !
 
Tour 40 : Stroll a un problème de boîte de vitesses, qui perd la synchronisation. Le Canadien est en difficulté et voit Räikkönen revenir.
 
Tour 41 : Verstappen reprend le meilleur tour en course à Hamilton tandis que Pérez semble en difficulté pour tenir sa Red Bull. Giovinazzi rentre au stands avec un doute sur une roue, et Ocon rentre dans les points, puisqu’il a dépassé Alonso !
 
Tour 42 : Hamilton s’empare de la cinquième place aux dépens de Ricciardo.
 
Tour 45 : Verstappen a 8 secondes d’avance sur Norris, qui devance Leclerc de moins d’une seconde. Sainz est à 1"5 de Leclerc et devance Hamilton de deux secondes.
 
Tour 47 : Pérez tente de passer Vettel mais sort sur le vibreur jaune à l’intérieur de Tamburello et l’Allemand en profite pour repasser. Verstappen a plus de 11 secondes d’avance sur le groupe composé de Norris, Leclerc, Sainz et Hamilton.
 
Tour 49 : Hamilton lance un premier assaut sur Sainz, mais celui-ci résiste à l’intérieur et reste en cinquième place. Derrière, Gasly a dépassé Räikkönen.
 
Tour 50 : Hamilton prend finalement la quatrième place à Sainz et va devoir désormais se défaire de Leclerc. Verstappen a augmenté son avance sur Norris à 13 secondes.
 
Tour 52 : Hamilton est toujours derrière Leclerc, qui profite du DRS de Norris pour ne pas se faire dépasser en ligne droite. Verstappen a 15 secondes d’avance.
 
Tour 54 : Norris est en difficulté pour garder sa deuxième place mais McLaren va tenter de le faire aller au bout en pneus tendres.
 
Tour 55 : Hamilton dépasse Leclerc, qui avait perdu du temps sur Norris et n’avait pas le DRS ! Le septuple champion du monde est troisième et monte donc sur le podium. Norris est à sa portée.
 
Tour 56 : Räikkönen est sous enquête pour une erreur de procédure de relance en départ lancé, et Tsunoda prend 5 secondes de pénalité pour avoir dépassé les limites de la piste à de nombreuses reprises.
 
Tour 58 : Hamilton attaque Norris mais le pilote McLaren résiste à son compatriote ! C’est déjà la deuxième attaque de la Mercedes mais la McLaren reste en tête. Leclerc reste en embuscade derrière Hamilton avec le même chrono que le Britannique, et Sainz est aussi dans leur sillage. Gasly, qui avait passé Räikkönen, est sorti au large en se rapprochant de Stroll, mais il reste huitième.
 
Tour 59 : Norris résiste de nouveau à Hamilton ! Le jeune pilote mène une course incroyable avec sa McLaren et montre ses progrès, mais se plaint d’un embrayage qui glisse en virage. Son ingénieur lui dit de bloquer la palette gauche.
 
Tour 60 : Ce petit incident à dû déconcentrer le pilote McLaren, qui est dépassé par Hamilton. Le pilote Mercedes a désormais 20 secondes de retard sur Verstappen. Norris va devoir de nouveau résister aux Ferrari.
 
Dernier tour : Verstappen a 21 secondes d’avance sur Hamilton, qui ne s’éloigne pas de Norris. Le pilote Mercedes assure la deuxième place. Vettel abandonne, certainement pour pouvoir changer la boîte de vitesses sans pénalité sur sa monoplace.
 
Arrivée : Victoire de Verstappen ! Le pilote Red Bull prend sa revanche et bat Hamilton. Le Britannique garde la tête du championnat grâce à son point du meilleur tour en course.
 
Norris signe son deuxième podium en carrière et devance les deux Ferrari de Leclerc et Sainz. Ricciardo complète le top 6 et permet à McLaren de gagner 1 point sur Ferrari.
 
Stroll sauve sa septième place devant Gasly, Räikkönen et Ocon, qui ouvre le compteur d’Alpine. Mais Alfa Romeo passe devant l’équipe française au championnat. Alonso est 11e devant Pérez, Tsunoda, Giovinazzi, Vettel et les deux Haas de Schumacher et Mazepin, qui a fait un tête-à-queue à 3 tours de l’arrivée.
  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'16"702
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
L. Hamilton
3ème
L. Norris
4ème
C. Leclerc
5ème
C. Sainz
6ème
D. Ricciardo
7ème
P. Gasly
8ème
L. Stroll**
9ème
E. Ocon
10ème
F. Alonso
11ème
S. Perez
12ème
Y. Tsunoda*
13ème
K. Raikkonen**
14ème
A. Giovinazzi
15ème
M. Schumacher
16ème
N. Mazepin
17ème
S. Vettel
* Y. Tsunoda (13e) a été pénalisé de 5s pour ne pas avoir respecté les limites de la piste.
** L. Stroll (7e) a été pénalisé de 5s pour avoir coupé un virage et en avoir tiré un avantage.
*** K. Räikkönen (9e) a été pénalisé de 30s pour non respect de la procédure lors du 2e départ lancé.


Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 12/04/2021 - 21:23
Dernière modification : 05/05/2021 - 22:17
Catégorie : Saison 2021
Page lue 352 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 14
^ Haut ^