Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2022 - GP d'Arabie Saoudite

 
Jeddah.png

 

Les essais qualificatifs :

Après le contexte politique complexe de la veille, les équipes ont disputé une séance d’essais libres 3 intense, durant laquelle on a finalement vu Charles Leclerc battre Max Verstappen et Sergio Pérez pour moins d’un dixième.

Carlos Sainz était dans le sillage des trois hommes et l’on a vu des Alfa Romeo et des Haas F1 se placer derrière les deux équipes de pointe. En revanche, c’était la soupe à la grimace chez Mercedes F1, avec un Lewis Hamilton hors du top 10 et un George Russell 14e.

Pire, derrière Russell, on ne trouvait que des moteurs Mercedes avec les Aston Martin, les McLaren et les Williams. Le bloc propulseur allemand semble en grande difficulté sur ce circuit rapide, et les huit pilotes s’apprêtent à souffrir.

Chez Alpine F1, les performances en fin d’Essais Libres 3 étaient plutôt encourageantes, avec un Esteban Ocon bien remonté dans le classement. Pierre Gasly et son AlphaTauri étaient aussi sur un très bon rythme avant de subir une avarie mécanique.

  •  1ere partie :

Kevin Magnussen a signé un temps de 1’30"425 comme première référence, se positionnant devant les McLaren de Lando Norris et Daniel Ricciardo, puis l’Alfa Romeo de Guanyu Zhou. George Russell a pris la quatrième place.

Mick Schumacher s’est ensuite placé deuxième à un dixième de son équipier. Lewis Hamilton avortait sa première tentative après avoir commis une erreur en piste et perdu trop de temps dans un virage.

Les deux pilotes Ferrari étaient en train d’améliorer, Charles Leclerc étant même en train de tout allumer en violet, quand le drapeau jaune puis le drapeau rouge ont été brandis. La Williams de Nicholas Latifi était dans les barrières après une sortie de piste mais le pilote allait bien.

Le replay montre que le Canadien a perdu l’arrière dans le virage. L’avant gauche a tapé une première barrière de TecPro, envoyant la voiture en tête-à-queue, avant qu’elle ne percute une autre barrière avec le côté droit.

Russell venait de prendre le meilleur temps absolu dans le premier secteur, dans lequel il devançait Hamilton de sept dixièmes. Informé de ce chiffre, le septuple champion du monde a semblé choqué.

La séance a été relancée à 18h14, heure française, après l’évacuation de la Williams blessée.

Ils n’étaient que 11 à avoir signé un chrono lors de l’interruption de la séance, dont Hamilton qui n’avait pas réussi le sien, et Latifi, qui ne repartira plus après son accident.

A peine relancé en piste, Yuki Tsunoda recevait l’ordre de rentrer au stand à cause d’un problème de fiabilité. Le Japonais embarquait pourtant un bloc propulseur entièrement neuf depuis ce matin.

Valtteri Bottas s’est placé en tête en 1’30"131, maisMax Verstappen est entré en piste pour son premier tour chronométré et a signé un impressionnant 1’29"330. Lance Stroll se plaçait devant l’ancien meilleur temps de Magnussen.

Sergio Pérez a fait un chrono à sept dixièmes de son équipier, mais ce sont les pilotes Ferrari qui ont impressionné ! Leclerc a signé un temps de 1’29"039, et Sainz l’a battu immédiatement en 1’28"855.

AlphaTauri confirmait à Tsunoda qu’il s’agissait encore d’un problème lié au système de carburant, ce qui avait déjà valu un double abandon à Red Bull à Bahreïn. La fiabilité est vraiment faillible sur ce bloc développé par Honda, arborant le nom de Red Bull Powertrains.

Russell a pris la quatrième place, tandis que Hamilton ne parvenait pas à améliorer et pointait 13e. Norris l’a dépassé en remontant jusqu’au cinquième rang. Bottas a immédiatement pris la cinquième position, tandis que Guanyu Zhou a signé un bon chrono avec la huitième position.

Esteban Ocon est remonté 11e, Verstappen a pris la deuxième place, et Pierre Gasly est remonté au cinquième rang à 3’30 de la fin de saison. Hamilton n’a pas progressé avec un 16e temps qui l’éliminait provisoirement !

Magnussen est remonté au neuvième rang et Schumacher au 11e. Hamilton se plaignait à la radio de "ne pas pouvoir améliorer".

Bottas remontait au cinquième rang, tandis que Hamilton se relançait dans un nouveau tour rapide. Magnussen prenait la septième place. Hamilton améliorait mais ne faisait que le 15e temps !

Stroll améliorait et cela signifiait la fin des espoirs pour le septuple champion du monde !

Les éliminés de la Q1 étaient Hamilton, Albon, Hülkenberg, Latifi et Tsunoda, qui n’a pas pu faire de temps.

  •  2ème partie : 

Il s’agit là d’un véritable coup de tonnerre, d’autant que Russell est en forme correcte avec la W13 en ce début de séance qualificative. C’est la première élimination de Hamilton en Q1 - hors pannes, météo capricieuse ou pénalités - depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne 2009.

Les pilotes Ferrari ont immédiatement signé la référence de cette Q2, Leclerc signant un 1’28"883 alors que tous les autres pilotes avaient un chrono à près d’une seconde de sa référence.

Russell prenait la deuxième place, Norris la troisième et Schumacher la quatrième. Les pilotes Alpine F1 ainsi que Sainz se lançaient dans un deuxième tour de chauffe des pneus avant d’attaquer leur tour chrono.

Pérez a pris la deuxième place à 0"041 de Leclerc, et Sainz s’est placé troisième à 0"156 de son équipier. Alonso a pris la quatrième place, juste devant Russell. Verstappen a pris le troisième temps à 0"062 de Leclerc. Ils étaient quatre en 0"156 !

Ocon n’a pas pu faire un temps car il a été gêné par Ricciardo, qui traînait sur la trajectoire. Bottas a pris la sixième place, et Zhou la 11e.

Schumacher était dans un tour rapide quand il a perdu le contrôle de sa monoplace à haute vitesse et a tapé très fort à deux reprises le mur. La séance était interrompue.

Les images montraient que la voiture médicale était à ses côtés, mais aucune info ne parvenait concernant l’état de santé du pilote.

18h48 : Schumacher est toujours dans sa monoplace et les médecins, ainsi qu’une ambulance, sont sur place.

18h50 : Haas confirme que son pilote est conscient, qu’il est sorti de la voiture et qu’il va au centre médical en ambulane.

18h54 : La VF-22 est en train d’être évacuée. Les barres de renfort sur le ponton ont parfaitement joué leur rôle, et l’on peut voir que le train arrière est en fait arraché.

18h57 : Schumacher arrive au centre médical. L’hélicoptère médical se tient prêt dans le cas où il faudrait transférer le pilote à l’hôpital.

19h03 : Des réparations sont en cours sur la barrière qu’a percuté Schumacher, pour assurer la sécurité des pilotes qui reprendront la piste pour la fin de Q2.

19h05 : D’après le médecin de la FIA, Mick Schumacher est conscient, se tient debout et parle sans problème. Il ira à l’hôpital pour un contrôle de routine. Nous voilà rassurés après ce choc énorme.

19h15 : Niels Wittich, le directeur de course, est encore sur la piste en train de vérifier les réparations.

19h19 : Schumacher va donc bien se rendre à l’hôpital, où il passera un scanner de contrôle.

19h23 : Les vérifications sont de nouveau en cours, la direction de course ne voulant rien laisser au hasard.

19h30 : Mick Schumacher a été vu en train de sourire, et la FIA confirme son transfert à l’hôpital mais pour de simples contrôles.

19h34 : La séance repartira à 19h40, heure française !

19h40 - relance de la Q2 : La séance reprend et les pilotes se placent derrière le feu à la sortie des stands, alors que la piste est légèrement glissante dans le virage 7.

Les pilotes ont peiné à améliorer leur chrono lors du premier tour, la piste ayant visiblement changé de conditions. Alonso a amélioré et est resté cinquième, et Magnussen a progressé pour remonter au septième rang.

Sainz a pris le meilleur temps en 1’28"686, et Leclerc a amélioré. Ocon a pris la huitième place, Gasly la septième, tandis que d’autres amélioraient à l’image de Ricciardo et Zhou, mais pas assez.

Les éliminés sont Norris, Ricciardo, Zhou, Schumacher et Stroll.

  •  3ème partie :

Verstappen est le premier à se relancer dans un tour rapide mais avorte immédiatement sa tentative... il se relance pour un tour de préparation. Ce sont donc les pilotes Ferrari qui sont les premiers à faire un temps.

Leclerc signe un temps de 1’28"446, battu immédiatement par Sainz en 1’28"402 ! Ocon se place à six dixièmes et Gasly à huit dixièmes, mais il semblerait que Ferrari ait une possibilité de verrouiller la première ligne !

Pérez s’est placé troisième à 0"152 de Sainz, et Ocon puis Alonso se sont positionné juste derrière le trio de tête. Verstappen était dans son tour rapide mais ne semblait pas au mieux pour aller chercher un bon chrono... et c’était la sixième place derrière les Alpine !

Le Néerlandais se plaignait de manquer d’adhérence et on a vu à plusieurs reprises sa Red Bull se dérober. Pérez a lui aussi fait quelques petites erreurs qui ont pu lui coûter un peu de temps.

Russell était sur une tentative décalée et s’est placé cinquième à sept dixièmes, repoussant Verstappen en septième place provisoire. Et Bottas s’est placé sixième, repoussant de nouveau Verstappen d’une place.

Leclerc était en avance dans le premier secteur, contrairement à Sainz qui était en retrait. Au deuxième secteur, Leclerc allumait de nouveau son chrono en violet et Sainz était toujours en retard.

Leclerc a pris le meilleur temps en 1’28"225 et Sainz n’a pas amélioré. Mais c’est Pérez qui a surpris son monde en prenant la pole position en 1’28"200 ! Et Verstappen a amélioré mais restait quatrième !

Pérez a donc signé sa première pole position en carrière devant Leclerc et Sainz, puis Verstappen ! Ocon est cinquième et partage la troisième ligne avec Russell. Alonso et Bottas seront en quatrième ligne devant Gasly et Magnussen.

  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Sergio Perez Red Bull RBPT RB18 1:29.705 1:28.924 1:28.200
2 Charles Leclerc Ferrari F1-75 1:29.039 1:28.780 1:28.225
3 Carlos Sainz Ferrari F1-75 1:28.855 1:28.686 1:28.402
4 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 1:28.928 1:28.945 1:28.461
5 Esteban Ocon Alpine Renault A522 1:30.093 1:29.584 1:29.068
6 George Russell Mercedes W13 1:29.680 1:29.618 1:29.104
7 Fernando Alonso Alpine Renault A522 1:29.978 1:29.295 1:29.147
8 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C42 1:29.683 1:29.404 1:29.183
9 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 1:29.891 1:29.418 1:29.254
10 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-22 1:29.831 1:29.546 1:29.588
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 1:29.957 1:29.651  
12 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL36 1:30.009 1:29.773  
13 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C42 1:29.978 1:30.819  
14 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 1:30.167 1:29.920  
15 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 1:30.256 1:31.009  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Lewis Hamilton Mercedes W13 1:30.343    
17 Alex Albon Williams Mercedes FW44 1:30.492    
18 Nico Hülkenberg Aston Martin Mercedes AMR22 1:30.543    
19 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW44 1:31.817    
20 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 - :—.---    
  • Grille de départ : 
S. Perez  pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"200 C. Leclerc
  1'28"225
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"402 M. Verstappen
  1'28"461
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"068 G. Russell
  1'29"104
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"147 V. Bottas
  1'29"183
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"254 K. Magnussen
  1'29"588
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"651 G. Zhou
  1'30"819
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"920 L. Stroll
  1'31"009
D. Ricciardo* pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"773 L. Hamilton
  1'30"343
A. Albon pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"492 N. Hulkenberg
  1'30"543
N. Latifi pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"817 Y. Tsunoda
  pas de temps

* D. Ricciardo est pénalisé de 3 places pour avoir gêné E. Ocon lors des qualifications. 

La course :

Sergio Pérez a signé une pole position inattendue au Grand Prix d’Arabie saoudite, battant les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz, ainsi que son équipier chez Red Bull, Max Verstappen. Le quatuor est ainsi favori pour se mener une lutte intense pour la victoire à Djeddah.
 
En effet, les deux équipes sont en grande forme en ce début de saison et s’étaient déjà disputé la victoire à Bahreïn. Mais la course de Djeddah, sur un circuit très piégeux, s’annonce plus difficile à gérer, notamment à cause des possibles neutralisations et interruptions.
 
Derrière eux, Esteban Ocon et George Russell s’élancent devant le reste du peloton, et Alpine F1 peut avoir un coup à jour puisque Fernando Alonso s’élance septième, juste dans le sillage de son équipier du côté propre de la piste.
 
Valtteri Bottas est huitième devant Pierre Gasly et Kevin Magnussen, qui a souffert physiquement et craint la course sur la longueur. Lewis Hamilton a été éliminé en Q1, un véritable coup de théâtre ce samedi, et s’élance 15e.
 
A noter qu’il n’y a que 19 voitures au départ puisque Mick Schumacher, victime d’un énorme accident hier, ne prend pas le départ. S’il est en forme pour courir, sa monoplace ne peut pas être intégralement remontée.
 
18h20 : La monoplace de Sainz est en proie à des problèmes et les mécaniciens travaillent dessus. Ferrari communiquera ultérieurement sur le souci mais il semble que l’optimisme soit présent chez Mattia Binotto pour que l’Espagnol soit au départ.
 
18h33 : La voiture de Yuki Tsunoda s’est arrêtée en piste pendant son tour d’installation, et il semble que ce soit déjà fini pour le Japonais ! Ils ne devraient donc être que 18 au départ.
 
18h41 : Malgré l’hésitation à se lancer depuis la voie des stands, Lewis Hamilton est bien présent sur la grille. Ses réglages ne seront donc pas très différents de ce qu’ils étaient hier.
 
18h49 : Binotto confirme que tout est réparé sur la voiture de Sainz, l’Espagnol pourra être au départ sans problème.
 
18h59 : Tous les pilotes partent en médiums à l’exception de Magnussen, Hamilton et Hülkenberg.
 
Départ : Pérez garde la tête au départ et Verstappen se défait de Sainz après les premiers virages !
 
Tour 1 : Pérez garde la main et repousse déjà Leclerc à plus d’une seconde. Les positions n’ont pas bougé dans le top 10 à l’exception de Magnussen qui a passé Gasly. Hamilton est déjà 14e.
 
Tour 2 : Pérz signe déjà le meilleur tour en course et possède 1"4 d’avance sur Leclerc. Verstappen est à 1"3 du Monégasque tandis que Sainz reste sous la seconde de Verstappen. Le grand perdant du départ s’appelle Guanyu Zhou, 17e.
 
Tour 4 : Russell dépasse Ocon pour le gain de la cinquième place. Pérez enchaîne les meilleurs tours en course et fait évoluer son écart, tandis que Sainz pointe désormais à près de 2 secondes de Verstappen. Cinquième, Russell est à 5 secondes de Sainz et semble capable de tourner dans des temps proches des leaders.
 
Tour 5 : Alonso et Ocon étaient à la limite lors d’une tentative de dépassement de l’Espagnol, bloqué par son équipier vers le mur, sans toutefois avoir vraiment eu la place de passer.
 
Tour 6 : Pérez possède 2"3 d’avance sur Leclerc, 3"7 sur Verstappen et 6"0 sur Sainz, qui tourne désormais plus lentement. Alonso attaque encore Ocon mais le Français résiste.
 
Tour 7 : Alonso attaque de nouveau et Ocon se défend, avant de finalement lâcher au virage 3 pour laisser son équipier prendre la sixième place.
 
Tour 8 : Pérez possède 2"3 d’avance sur Leclerc qui a repris un peu de temps. Troisième à 1"6 du Monégasque, Verstappen annonce à son équipe que les lumières sur la voiture de Leclerc ne fonctionnent pas. Ocon attaque Alonso et le dépasse hors piste, mais laisse repasser son équipier. Cela fait les affaires de Bottas qui est dans le sillage des Alpine, comme Magnussen.
 
Tour 9 : Ricciardo est le premier à s’arrêter et chausse de nouveau des gommes médiums, ce qui semble être très tôt dans la course. Les pilotes Alpine sont toujours sous la menace de Bottas et Magnussen, tandis que chez les leaders, les écarts sont stables.
 
Tour 10 : L’ingénieur de Leclerc lui annonce qu’ils restent sur le plan A en stratégie, et que la dégradation des pneus est meilleure que celle des Red Bull. Hamilton remonte et pointe désormais 12e, devant Stroll, tandis que Zhou est remonté au 13e rang. Sainz hérite quant à lui du plan B pour la stratégie, alors qu’il pointe à 7"4 du leader et à 2"7 de Verstappen.
 
Tour 11 : Magnussen attaque Bottas en bout de ligne droite par l’extérieur mais ne parvient pas à aller au bout de sa manœuvre, Bottas conservant une bonne trajectoire.
 
Tour 12 : Hamilton prend la 11e place à Norris, tandis que Zhou est derrière la McLaren. Le Chinois est pénalisé de 5 secondes pour avoir dépassé Alex Albon hors piste. Les pilotes Alpine continuent à se battre mais Alonso garde la main.
 
Tour 13 : Alpine demande à Ocon de ne plus attaquer Alonso, après quelques batailles limites. Pérez a toujours plus de deux secondes d’avance en tête sur Leclerc, mais ce dernier est plus rapide, tout comme Verstappen et Sainz. Les quatre hommes se tiennent toujours en huit secondes.
 
Tour 14 : Bottas dépasse Ocon pour le gain de la septième place et Hamilton prend la dixième position à Gasly. Stroll et Albon s’arrêtent.
 
Tour 15 : Leclerc est revenu à 1"6 de Pérez, et il possède 2"7 sur Verstappen, tandis que ce dernier a 3"1 de marge sur Sainz. Russell est à 19 secondes de Pérez, qui s’arrête à la fin du tour ! Ferrari appelle Leclerc aux stands mais puisque Pérez rentre, le Monégasque reste en piste !
 
Tour 16 : Pérez ressort cinquième derrière Russell et Leclerc prend la tête ! Mais un drapeau jaune est déployé car Nicholas Latifi est dans le mur ! Leclerc, Verstappen et Sainz rentrent à leur tour car la voiture de sécurité entre en piste. Russell passe aux stands, tout comme Alonso, Bottas, Ocon, Norris, Zhou, mai pas Hamilton ! Lui et Magnussen restent en piste, tout comme Hülkenberg, les trois pilotes étant chaussés de pneus durs.
 
Tour 17 : Leclerc est en tête devant Verstappen et Pérez, qui est le grand perdant de ces arrêts aux stands. Sainz est quatrième devant Russell, Magnussen et Hamilton qui ne se sont pas arrêtés, Alonso, puis Hülkenberg et Bottas.
 
Tour 18 : Sainz se plaint d’avoir été tassé hors piste par Pérez quand il sortait des stands. L’image montre que le pilote Ferrari était devant sur la ligne Safety Car !
 
Tour 19 : Les commissaires se penchent sur l’incident entre Pérez et Sainz, de ce que Ferrari dit à l’Espagnol.
 
Tour 20 : La course va être relancée ! Leclerc mène devant Verstappen, Pérez, Sainz, Russell, Magnussen, Hamilton, Alonso, Hükenberg et Bottas.
 
Tour 21 : Leclerc relance en tête et conserve la tête devant Verstappen et Pérez, tandis que Magnussen tente de passer Russell ! Sainz dépasse Pérez pour le gain de la troisième place. C’est Red Bull qui a ordonné cela au Mexicain après la relance, permettant à Verstappen de ne pas être attaqué par Sainz.
 
Tour 22 : Leclerc sort Verstappen de la zone de DRS, et c’est le cas du Néerlandais face à Sainz, ainsi que de l’Espagnol face à Pérez.
 
Tour 23 : Meilleur tour en course pour Leclerc en 1’34"0, qui prend un peu de marge sur Verstappen. Russell revient rapidement dans la seconde de Pérez.
 
Tour 24 : Leclerc signe de nouveau le meilleur tour en 1’33"4. Il possède près d’une seconde et demie d’avance sur Verstappen. Derrière, Magnussen repasse Hamilton, qui l’avait dépassé.
 
Tour 25 : Verstappen signe le meilleur tour en 1’33"4, tandis que Hamilton attend cette fois la ligne droite des stands pour dépasser Magnussen et prendre la sixième place. Les deux hommes doivent toujours s’arrêter aux stands. Bottas puis Ocon ont passé Hülkenberg, avant que Ricciardo n’en fasse de même.
 
Tour 26 : La course bascule dans sa deuxème moitié. Verstappen a de nouveau fait le meilleur tour en course et reste à 1"3 de Leclerc, mais se plaint à la radio que le Monégasque a franchi la ligne blanche de l’entrée des stands. Sainz est à 2 secondes et s’empare du melleur tour en course à la fin du 26e tour, en 1’33"1.
 
Tour 27 : Zhou écope d’un drive through car sa pénalité n’a pas été faite comme il le fallait lors de son premier arrêt. Pendant ce temps, Bottas est dans le sillage d’Alonso qu’il tente d’attaquer. Verstappen s’empare du meilleur tour en course et revient à une seconde de Leclerc.
 
Tour 28 : Sainz se plaint d’une vitesse ayant sauté sans raison. Norris prend la 12e place à Hülkenberg. L’Aston Martin est à l’arrêt en piste avec ses pneus durs usés.
 
Tour 29 : Leclerc a de nouveau signé le meilleur tour en course en 1’32"7 et porte son avance à plus d’une seconde et demie. Sainz est un peu plus lent et est désormais à 3"5 de la Red Bull. Pérez est à 1"4 de l’Espagnol. Derrière, Gasly pend la 13e place à Hülkenberg. Stroll est le pilote derrière l’Allemand.
 
Tour 30 : Hamilton est sixième et bien qu’il doive s’arrêter, il assure que ses pneus durs sont encore en forme.
 
Tour 32 : Hülkenberg va rester en piste le plus tard possible pour profiter d’une possible deuxième entrée en piste de la voiture de sécurité. Leclerc mène toujours devant Verstappen, Sainz, Pérez, Russell et Hamilton. Magnussen est septième devant Alonso et Bottas, qui sont les deux pilotes les plus proches en piste. Ocon est pour le moment dixième.
 
Tour 33 : Leclerc a fait un nouveau meilleur tour en course en 1’32"683, alors que Red Bull demande à Verstappen de rester proche pour mettre la pression sur le Monégasque en fin de course.
 
Tour 34 : Alonso s’est détaché de Bottas et est revenu dans le sillage de Magnussen, qui est en souffrance avec ses pneus usés. Leclerc boucle son 34e tour en signant le meilleur tour pour 3 millièmes, en 1’32"680. L’écart est de deux secondes entre lui et Verstappen. Sainz est à 4"5 du Néerlandais et possède 3 secondes de marge sur Pérez.
 
Tour 35 : Alonso prend la septième place à Kevin Magnussen. Leclerc fait le meilleur tour en course en 1’32"481, battu immédiatement par Verstappen en 1’32"474... la bataille est bel et bien lancée !
 
Tour 36 : Bottas est passé aux stands tandis qu’Alonso est au ralenti ! L’Espagnol se plaint de ne plus avoir de puissance, et c’est la fin de sa course puisqu’il se dirge vers les stands au ralenti.
 
Tour 37 : Bottas rentre de nouveau aux stands et Ricciardo est au ralenti ! La fiabilité des monoplaces, mise à rude épreuve, fait des siennes pour plusieurs concurrents ! Ricciardo s’arrête en piste juste avant l’entrée des stands, et Magnussen s’arrête, contrairement à Hamilton ! Bottas abandonne.
 
Tour 38 : La voiture de sécurité virtuelle est déployée, et la voie des stands est fermée ! Hülkenberg s’est arrêté juste avant, mais Mercedes n’a pas arrêté Hamilton et il ne pourra plus le faire jusqu’à la relance ! Une grosse erreur pour l’équipe championne du monde en titre, qui a appelé son pilote trop tard.
 
Tour 39 : Hamilton demande s’il est en difficulté avec la stratégie, son ingénieur, Peter Bonnington, lui répond qu’ils essaieront de faire au mieux et qu’il doit rester concentré.
 
Tour 40 : Leclerc mène devant Verstappen, Sainz, Pérez, Russell et Hamilton qui va tout perdre dans la fin de course, sauf en cas de voiture de sécurité. Ocon est septième devant Norris, Gasly et Stroll. Albon est 11e et Magnussen est 12e, tandis que Zhou et Hülkenberg ferment la marche puisqu’ils ne sont plus que 14 en course.
 
Tour 41 : La course est relancée, et Hamilton rentre à la fin de son tour ! Leclerc possède une seconde de marge sur Verstappen, et Sainz est à 8"8, avec 2"4 d’avance sur Pérez. Russell est cinquième devant Ocon, Albon entre dans les points car Hamilton est 12e.
 
Tour 42 : Verstappen est dans le sillage de Leclerc grâce au DRS ! Il se porte prche de la Ferrari au premier virage mais Leclerc reste devant ! Verstappen se porte à hauteur dans la longue ligne droite avant le dernier virage et passe avant le virage 27 !
 
Tour 43 : Leclerc profite du DRS dans la ligne droite des stands et Leclerc attaque de nouveau au début du 43e tour pour reprendre la tête de la course ! Pérez signe le meilleur tour en course tandis que Magnussen prend la neuvième place à Stroll. Verstappen attaque au virage 27 mais rate son freinage et bloque ses roues !
 
Tour 44 : Le Néerlandais est trop loin de la Ferrari pour revenir dans la seconde. Il se plaint que Leclerc franchisse la ligne des stands et son ingénieur, Gianpiero Lambiase, lui dit de se calmer et de se concentrer. Pérez enchaîne avec un nouveau meilleur tour en course en 1’32"044.
 
Tour 45 : Verstappen revient plus près de Leclerc mais ne parvient pas à profiter de l’effet combiné entre DRS et aspiration. Leclerc se défend à la limite mais reste en tête. Hamilton a dépassé Stroll à son tour.
 
Tour 46 : Verstappen ne passe pas avant le dernier virage pour profiter du DRS !
 
Tour 47 : Verstappen attaque Leclerc dans la ligne droite à la fin du 46e tour et passe en tête alors que Leclerc se rate et coupe la chicane. Pérez améliore le meilleur tour en course en 1’32"042 et revient à 1"4 de Sainz.
 
Tour 48 : Verstappen a signé le meilleur tour en course en 1’31"779, mais l’écart reste aux alentours de sept et huit dixièmes. Sainz reprend un peu de temps sur Pérez et Leclerc, dans le deuxième secteur, revient à six dixièmes.
 
Tour 49 : Leclerc a signé le meilleur tour en course mais reste derrière. Les deux hommes entament l’avant dernier tour à moins d’une seconde d’écart, tandis que Stroll et Albon se sont touchés. Albon se range en bord de piste mais la direction de course ne déploie pas la voiture de sécurité !
 
Dernier tour : Leclerc se positionne dans le sillage de Verstappen dans ce début de dernier tour. Il tente de se rapprocher assez pour attaquer en fin de tour avant le virage 27 ! Verstappen se plaint que Leclerc soit revenu proche sous drapeau jaune, mais Verstappen tient bon et va remporter la course !
 
Arrivée : Verstappen s’impose devant Leclerc pour cinq dixièmes ! Sainz est de nouveau sur le podium et Pérez est quatrième, devant Russell. Ocon parvient à repasser Ocon dans le dernier virage et termine sixième devant la McLaren, qui ouvre son compteur de points pour 2022 !
 
Gasly est huitième devant Magnussen et Hamilton, qui inscrit un point. Zhou termine 11e devant Hülkenberg et Stroll, qui a rejoint l’arrivée au ralenti. Leclerc inscrit 19 points grâce au meilleur tour en course.
  • Meilleur tour : C. Leclerc : 1'31"634
  • Le classement du GP :
1er
M. Verstappen
2ème
C. Leclerc
3ème
C. Sainz
4ème
S. Perez
5ème
G. Russell
6ème
E. Ocon
7ème
L. Norris
8ème
P. Gasly
9ème
K. Magnussen
10ème
L. Hamilton
11ème
G. Zhou
12ème
N. Hulkenberg
13ème
L. Stroll

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 20/03/2022 - 20:35
Dernière modification : 05/04/2022 - 21:38
Catégorie : Saison 2022
Page lue 176 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 14
^ Haut ^