Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2022 - GP d'Emilie Romagne

 
 
Imola.png


Les essais qualificatifs :

C’est un grand saut dans l’inconnu que s’apprêtent à faire les équipes pour cette qualification, alors qu’une seule séance d’essais libres a eu lieu sur piste mouillée en début d’après-midi, dans le cadre du Grand Prix d’Emilie-Romagne.
 
En effet, le circuit d’Imola accueillera demain la première course Sprint de la saison, et c’est pour cela que la séance qualificative se tient le vendredi après-midi. Pour les pilotes et les équipes, cette qualification se fait avec très peu de données utiles, car la piste est séchante depuis les EL1.
 
Aussi, il faudra désormais composer avec une piste allant vers le sec au cours de la qualification, et la première utilisation des pneus slicks se fera certainement au moment de la Q2, ce qui obligera les pilotes à rapidement trouver les limites de leur monoplace sur piste humide.
 
Le reste du week-end devrait être sec, et c’est donc sur une base de réglages pas forcément idéale que les pilotes vont se lancer à l’assaut de cette séance qualificative. En EL1, c’est Ferrari qui avait signé le doublé, Charles Leclerc terminant devant Carlos Sainz, puis Max Verstappen et les pilotes Haas F1.
  •  1ere partie :
Lewis Hamilton a tenté un chrono en pneus intermédiaires dès le début de cette Q1, mais le Britannique avait dit peu avant à la radio que la trajectoire était sèche. Hamilton a signé un temps de 1’27"214, suivi par un temps de George Russell en 1’28"096 avec l’autre Mercedes.
 
Guanyu Zhou s’est placé deuxième avant d’être battu par son équipier chez Alfa Romeo F1, Valtteri Bottas, les deux hommes s’intercalant entre les Mercedes. Mais les pilotes en pneus slicks allaient déjà nettement plus vite.
 
Lance Stroll a pris le meilleur temps en 1’23"419, trois secondes devant Sebastian Vettel, les deux pilotes étant en gommes pour le sec. Verstappen s’est placé deuxième en pneus intermédiaires. Bottas a ensuite pris la deuxième place en gommes tendres.
 
Mais la séance a dû être interrompue par un drapeau rouge après un début d’incendie sur la Williams d’Alex Albon. C’est dans la roue arrière droite que le feu a débuté, et la monoplace a perdu de nombreuses pièces de carbone, tandis que le moyeu semblait avoir cassé.
 
17h15 : La direction de course a annoncé que le drapeau vert serait agité à 17h17 !
 
Il restait 12 minutes dans cette Q1 quand les pilotes ont pu reprendre la piste. Tout le monde est reparti en pneus tendres et Stroll a amélioré en 1’22"556. Fernando Alonso a pris le meilleur en 1’21"363.
 
Verstappen a échoué à un dixième d’Alonso, tandis que Lando Norris a pris le meilleur chrono en 1’21"232, sur une piste qui était clairement en progression ! Mais les pilotes Ferrari ont encore mis tout le monde d’accord, avec un temps de Sainz en 1’20"319 et Leclerc en 1’20"590 !
 
Verstappen s’est placé entre les Ferrari, et les pilotes Mercedes F1 couraient désormais après une qualification en Q2, tandis que Stroll améliorait pour remonter en cinquième place, juste devant Alonso.
 
Hamilton a pris la septième place, tout juste battu par Russell. Daniel Ricciardo a pris la quatrième place devant Norris, et Sergio Pérez est remonté entre les McLaren. Norris a pris le meilleur temps en 1’20"168, rapidement battu par Leclerc en 1’19"545 ! Sainz a échoué à 15 millièmes de son équipier.
 
Guanyu Zhou s’est placé sixième, mais a été devancé juste après son chrono par Kevin Magnussen. Nicholas Latifi a fait un tête-à-queue et a failli percuter le mur, une des nombreuses erreurs du Canadien cette année. Zhou a progressé en cinquième place.
 
De nombreux pilotes étaient sous la menace d’une élimination à 2 minutes de la fin de Q1, notamment Russell, 15e, et Hamilton éliminé. Esteban Ocon pointait au 18e rang. Sainz a signé le meilleur temps en 1’19"305.
 
Verstappen a pris le meilleur temps en 1’19"295, et Zhou a pris la quatrième position. Russell s’est placé 11e et Hamilton 14e, tandis qu’Ocon ne ressortait pas. Leclerc a pris le meilleur temps de cette Q1 en 1’18"796.
 
Bottas a pris la neuvième place, Schumacher a amélioré en 10e place, et Vettel a progressé au huitième rang ! Stroll est aussi remonté, Pérez est remonté cinquième à son tour, et Russell et Hamilton ont amélioré au dernier moment !
 
Les éliminés sont Tsunoda et Gasly - une catastrophe pour AlphaTauri à domicile -, Latifi, Ocon et Albon.
  •  2ème partie : 
Alpine F1 a confirmé à Ocon qu’il n’était pas responsable de son élimination, son A522 ayant rencontré un problème mécanique. Mais de manière inattendue, la pluie s’apprêtait à faire son retour sur le circuit !
 
Les pilotes Ferrari ont vite pris la piste, avec la consigne à la radio d’un tour rapide à effectuer rapidement, avant que les gouttes ne reviennent par les virages 3 et 4. Tous les pilotes sont sortis pour faire un chrono rapidement.
 
Sainz a signé un temps en 1’18"990, devant Schumacher en 1’20"916. Norris s’est intercalé à trois dixièmes de Sainz, et Vettel a pris la troisième place à un peu moins d’une seconde de l’Espagnol.
 
Bottas et Zhou se sont positionnés un peu en retrait, derrière Vettel, tandis qu’Alonso et Magnussen se plaçaient quatrième et cinquième. Mais Pérez a pris la quatrième place devant Leclerc. Mais la séance était interrompue après une sortie de piste de Sainz !
 
L’Espagnol avait pris le deuxième temps de la séance et a trop voulu en faire. Verstappen avait pris le meilleur temps en 1’18"793, devant Sainz, Norris, pérez, Leclerc, Alonso, Magnussen, Vettel, Ricciardo et Bottas.
 
En cas de retour de la pluie, il s’agirait là des pilotes qualifiés pour la Q3. Le drapeau rouge était brandi, et Sainz allait bien.
 
17h47 : La direction de course a annoncé la reprise de la séance à 17h50... mais la pluie s’est invitée sur le circuit d’Imola ! Cela condamnait possiblement Russell, Schumacher, Hamilton, Zhou et Stroll à l’élimination.
 
17h50 : La séance est relancée !
 
Comme attendu, les équipes ne repartaient pas en piste compte tenu de la forte averse qui touchait le circuit d’Imola, et promettait une Q3 sur piste humide et évolutive. Vettel est ressorti en pneus intermédiaires mais aucune amélioration n’était possible.
 
Les éliminés de cette Q2 étaient donc Russell, Schumacher, Hamilton, Zhou et Stroll.
  •  3ème partie :
Les pilotes sont rapidement sortis, sur une piste fortement humide, mais Leclerc a déclaré que la piste était "bien plus sèche qu’attendu". Lui et Pérez se sont succédé comme auteur du meilleur premier secteur avant une interruption !
 
Magnussen est en effet sorti de la piste et était coincé dans les graviers. Le drapeau rouge a été brandi, mais le Danois est parvenu à dégager sa monoplace et à retourner à son stand, sans toucher le mur.
 
18h14 : La direction de course a annoncé une reprise de la séance à 18h18, avec 8mn51 à disputer. Verstappen a demandé à son équipe de vérifier l’avant du fond plat après avoir escaladé un vibreur.
 
18h18 : La direction de course a relancé la séance.
 
Alonso a fait un très bon premier secteur mais a commis une erreur, comme Pérez. Magnussen a signé le meilleur temps en 1’30"035, devant Bottas, et battu par Norris en 1’29"968.
 
Ricciardo a ensuite pris le meilleur temps devant son équipier en 1’29"742, avant que Leclerc et Verstappen ne fassent leur premier chrono. Et comme prévu, les deux hommes se sont placés largement en tête !
 
Leclerc a fait un temps de 1’28"778, 20 millièmes devant Verstappen. L’ingénieur de ce dernier lui annonçait par ailleurs que davantage de pluie arrivait sur le circuit.
 
Magnussen a pris le troisième temps devant Alonso, qui s’est placé quatrième, mais les deux hommes ont été battus par Norris, troisième après un nouveau chrono. Verstappen a amélioré alors que le drapeau jaune était brandi sur le bord de piste, l’Alfa Romeo de Bottas ayant visiblement rendu l’âme !
 
La séance était de nouveau interrompue au drapeau rouge, et le Finlandais quittait son habitacle. Verstappen a signé un temps de 1’27"999, soit huit dixièmes de mieux que Leclerc, mais il fallait encore voir s’il a amélioré dans le secteur où les drapeaux jaunes étaient brandis.
 
Le replay montrait en tout cas un ralentissement net devant la zone de drapeau jaune, ce qui pourrait lui permettre de rester en tête. Néanmoins, il restait encore 2’58 de séance à disputer, ne garantissant aucunement la pole au Néerlandais.
 
18h34 : La direction de course a annoncé une relance de la séance à 18h38.
 
Les pilotes ont repris la piste avec une quantité d’eau encore importante sur l’asphalte. Leclerc a reçu la consigne de tenter de dépasser Verstappen, et ce dernier se plaignait de ne pas avoir de grip.
 
Le drapeau jaune a été brandi après une sortie de Norris à Acque Minerali, comme Bottas ce matin et Magnussen précédemment, et le drapeau rouge a été brandi, mettant un terme définitif à cette séance !
 
Verstappen signe donc la pole position devant Leclerc. Norris et Magnussen seront en deuxième ligne au départ demain, devant Alonso et Ricciardo. Pérez est un décevant septième devant Bottas et la surprise Vettel, tandis que Sainz s’élancera dixième si sa monoplace peut être réparée sans changement de spécification.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 1:19.295 1:18.793 1:27.999
2 Charles Leclerc Ferrari F1-75 1:18.796 1:19.584 1:28.778
3 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 1:20.168 1:19.294 1:29.131
4 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-22 1:20.147 1:19.902 1:29.164
5 Fernando Alonso Alpine Renault A522 1:20.198 1:19.595 1:29.202
6 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL36 1:19.980 1:20.031 1:29.742
7 Sergio Perez Red Bull RBPT RB18 1:19.773 1:19.296 1:29.808
8 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C42 1:20.419 1:20.192 1:30.439
9 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR22 1:20.364 1:19.957 1:31.062
10 Carlos Sainz Ferrari F1-75 1:19.305 1:18.990 - :—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 George Russell Mercedes W13 1:20.383 1:20.757  
12 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 1:20.422 1:20.916  
13 Lewis Hamilton Mercedes W13 1:20.470 1:21.138  
14 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C42 1:19.730 1:21.434  
15 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 1:20.242 1:28.119  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 1:20.474    
17 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 1:20.732    
18 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW44 1:21.971    
19 Esteban Ocon Alpine Renault A522 1:22.338    
20 Alex Albon Williams Mercedes FW44 - :—.---    

La course sprint :

Après deux séances d’essais libres et une qualification, c’est désormais l’heure du premier Sprint F1 de la saison. Pour la première fois, cette course de 100 kilomètres donnera 8 points au vainqueur, 7 points au deuxième, et ainsi de suite jusqu’au huitième, qui inscrira 1 point.
 
Le résultat de ce Sprint aura aussi comme conséquence d’établir la grille de départ de la course pour demain. C’est Max Verstappen qui a signé la pole position du Grand Prix d’Emilie-Romagne, devant Charles Leclerc.
 
La situation pourrait être cocasse puisque si Verstappen ne gagne pas le Sprint, il sera le poleman du Grand Prix mais ne s’élancera pas premier de la course. L’enjeu sera aussi de voir si les pilotes et équipes prennent plus de risques avec ce format que l’an dernier, compte tenu du barème élevé.
 
Derrière Verstappen et Leclerc, on retrouve Lando Norris et Kevin Magnussen, puis Fernando Alonso. Daniel Ricciardo est sixième au départ devant Sergio Pérez, Valtteri Bottas, Sebastian Vettel et Carlos Sainz.
 
Les pilotes Mercedes F1 étaient plus en forme lors des EL2 ce matin mais sont qualifiés à de lointaines 11e et 13e positions, George Russell et Lewis Hamilton encadrant la Haas de Mick Schumacher. Pierre Gasly et Esteban Ocon seront respectivement 17e et 19e au départ.
 
16h19 : Lors du Sprint, le choix des pneus est libre, comme en course depuis le début de cette année.
 
16h26 : Magnussen, Schumacher et Nicholas Latifi seront les seuls pilotes à s’élancer en pneus médiums, tout le reste du peloton ayant opté pour les pneus tendres.
 
Départ : Très bon départ de Leclerc et de Pérez ! Le Monégasque prend la tête à Verstappen, tandis que Pérez se défait de Ricciardo, ce dernier ayant lui-même dépassé Alonso.
 
Tour 1 : Plus loin, un accident a envoyé Guanyu Zhou dans le mur, et l’Alfa Romeo du Chinois est détruite sur sa partie arrière, tandis que Gasly a une crevaison, après avoir percuté Zhou.
 
Tour 3 : L’évacuation de la voiture de Zhou est en cours. Leclerc mène donc devant Verstappen qui se plaint de la synchronisation des rapports pour son départ raté. On retrouve ensuite Norris, Magnussen qui n’a rien perdu avec ses médiums malgré un départ mouvementé, Pérez, Ricciardo, Alonso, Sainz qui a dépassé Vettel, qui a lui-même dépassé Bottas. Schumacher est 11e devant Russell, Tsunoda, Stroll et Hamilton qui a perdu deux places. Ocon est 16e devant Latifi, Albon et Gasly.
 
Tour 4 : Aucune enquête ne sera ouverte entre Zhou et Gasly, et le Sprint va reprendre !
 
Tour 5 : Leclerc garde l’avantage, Alonso se rate à Tamburello et manque de se faire dépasser par Sainz. Magnussen reçoit un drapeau noir et blanc pour avoir zigzagué en ligne droite après le départ.
 
Tour 6 : Leclerc signe le meilleur tour en 1’19"5, reprenant quatre dixièmes à Verstappen.
 
Tour 7 : Leclerc enchaîne avec un autre meilleur temps dans le sixième tour en 1’19"335, mais Verstappen égale presque son chrono et l’écart se stabilise autour d’une seconde. Sainz dépasse Alonso pour le gain de la septième position.
 
Tour 8 : Hamilton a pris la 14e place à Stroll tandis que devant, Leclerc a encore signé un meilleur tour en course en 1’19"116. L’écart est de 1"2 avec Verstappen. Derrière, Pérez dépasse Magnussen et prend la quatrième place.
 
Tour 9 : Bottas se défait de Vettel et prend la neuvième place. Devant, Verstappen reprend un peu de temps à Leclerc et l’écart est environ de 1"1. Norris est toujours troisième mais Pérez est désormais dans son sillage. Magnussen peine à faire fonctionner les pneus médiums et voit Ricciardo et Sainz le menacer.
 
Tour 11 : L’écart est revenu à 1"2 entre Leclerc et Verstappen. Au début du 11e tour, Pérez se défait de Norris tandis que Ricciardo lance une belle attaque sur Magnussen à Tamburello et prend la cinquième place, à 5 secondes de Norris.
 
Tour 12 : Leclerc améliore le meilleur tour en course lors de la 11e boucle, en 1’19"044, et l’écart passe au-dessus de 1"5 entre lui et Verstappen. Sainz se défait de Magnussen pour la sixième place.
 
Tour 13 : Seuls neuf millièmes de seconde séparent les chronos de Leclerc et Verstappen, qui se neutralisent sur cette boucle. Pérez est à 7"5 des deux hommes, Norris à 11 secondes et Ricciardo et Sainz à 17 secondes.
 
Tour 14 : Verstappen remonte quelque peu sur Leclerc tandis que derrière, Sainz dépasse Ricciardo. L’Espagnol roule environ une seconde plus vite par tour que Norris, ce qui pourrait lui permettre de revenir sur la McLaren en fin de course.
 
Tour 15 : C’est Pérez qui s’empare du meilleur tour en course en 1’19"0. Schumacher a dépassé Vettel pour la 10e place. Alonso reçoit lui aussi un drapeau noir et blanc pour avoir zigzagué devant Bottas.
 
Tour 16 : Bottas s’attaque à Alonso et finit par dépasser l’Espagnol, retirant le point de la huitième position au pilote Alpine F1. Devant, l’écart entre Leclerc et Verstappen est d’une seconde. Sainz n’estp lus qu’à 3"5 de Norris.
 
Tour 17 : Verstappen est revenu nettement sous la seconde de Leclerc et va désormais pouvoir profiter du DRS, tandis qu’on annonce au Néerlandais que son rival de chez Ferrari a du graining.
 
Tour 18 : Sainz est à 1"5 de Norris, tandis que Verstappen est à 5 dixièmes de Leclerc !
 
Tour 19 : Le duel est lancé ! Derrière, Sainz dépasse Norris, Bottas se défait de Magnussen et Russell prend la 11e place à Vettel.
 
Tour 20 : Verstappen a pris l’aspiration dans la ligne droite et le pilote Red Bull passe dans la chicane par l’extérieur ! Le Néerlandais s’envole devant la Ferrari et a déjà 8 dixièmes d’avance dans le deuxième secteur. Pérez pourrait maintenant être une menace pour Leclerc !
 
Arrivée : Verstappen s’impose dans ce Sprint F1 et inscrit huit points, devant Leclerc et Pérez, qui marquent 7 et 6 points. Sainz est quatrième et l’on aura donc un duel entre les deux Red Bull et les deux Ferrari demain en course.
 
Norris et Ricciardo seront en troisième ligne de la course et ils ajoutent sept points au compteur de McLaren. Bottas marque deux points et Magnussen une unité, et les deux hommes se partageront la quatrième ligne au départ.
 
On retrouvera Alonso et Schumacher en cinquième ligne devant Russell et Tsunoda, puis Vettel et Hamilton. Stroll et Ocon seront en huitième ligne, devant Gasly et Albon, puis Latifi et Zhou.
  • Grille de départ du Grand prix :
1er
M. Verstappen
2ème
C. Leclerc
3ème
S. Perez
4ème
C. Sainz
5ème
L. Norris
6ème
D. Ricciardo
7ème
V. Bottas
8ème
K. Magnussen
9ème
F. Alonso
10ème
M. Schumacher
11ème
G. Russell
12ème
Y. Tusnoda
13ème
S. Vettel
14ème
L. Hamilton
15ème
L. Stroll
16ème
E. Ocon
17ème
P. Gasly
18ème
A. Albon
19ème
N. Latifi
20ème
G. Zhou


La course :

C’est le troisième acte d’un week-end très chargé, mais surtout le plus important : le Grand Prix d’Emilie-Romagne va vivre sa course sur le circuit d’Imola ! Celle-ci arrive après les qualifications de vendredi, dominées par Max Verstappen devant Charles Leclerc, et le Sprint F1 gagné par... Verstappen devant Leclerc.
 
Mais les comptes sont remis à zéro pour ce dimanche après-midi italien, puisque la pluie a fait son apparition, plus de deux heures avant le départ. Elle a stoppé à un peu moins d’une heure du départ, mais la piste était encore bien humide lorsque les pilotes ont effectué leurs tours de mise en grille.
 
Avec une température de l’air à 12 degrés et une piste à 18 degrés, il faudra du temps pour que l’ensemble du circuit soit sec.
 
C’est Verstappen qui s’élancera en pole position devant Leclerc, tandis que leurs équipiers respectifs, Sergio Pérez et Carlos Sainz, seront en deuxième ligne. Les pilotes McLaren, Lando Norris et Daniel Ricciardo, sont en troisième ligne au départ.
 
Derrière eux, on retrouve Valtteri Bottas et Kevin Magnussen, puis Fernando Alonso et Mick Schumacher. George Russell et Yuki Tsunoda suivent, tandis que la septième ligne abrite les 11 couronnes mondiales de Lewis Hamilton et Sebastian Vettel.
 
Lance Stroll devance les deux Français, Esteban Ocon et Pierre Gasly, puis Alex Albon et Nicholas Latifi. Après l’accident de Guanyu Zhou lors du Sprint, Alfa Romeo F1 a dû travailler tard le soir sur la voiture du Chinois, et il doit s’élancer de la voix des stands.
 
14h35 : A 25 minutes du départ, la ligne droite est humide, mais certaines autres parties du tracé sont encore détrempées.
 
14h50 : La pluie n’est pas revenue à Imola, mais les conditions sont toujours stables avec une piste toujours humide.
 
14h54 : Tous les pilotes s’élancent avec les pneus intermédiaires.
 
14h57 : Le grand enjeu stratégique des conditions changeantes sera évidemment de trouver le bon moment pour passer les gommes pour piste sèche, sur un asphalte froid. Il n’y a que lors de la dernière demi-journée des essais hivernaux de Barcelone que ce type de conditions a été testée sur des longs relais, tandis que l’on a pu les retrouver - de manière plus hachée néanmoins - vendredi en qualifications.
 
14h59 : Néanmoins, une averse pourrait toucher le circuit dans la première demi-heure de la course, les nuages étant très présents au-dessus du circuit.
 
Départ : Très bon départ de Verstappen et de Pérez, les pilotes sur la ligne extérieure étant mieux partis ! Mais derrière, Sainz s’accroche avec Ricciardo et la Ferrari de l’Espagnol est plantée dans les graviers !
 
Tour 1 : Verstappen mène devant Pérez et Norris, tandis que Leclerc est quatrième. Magnussen a pris un très bon départ et est cinquième devant Russell, lui aussi auteur d’un envol incroyable. Bottas et Alonso suivent devant Vettel et Tsunoda. Hamilton est 12e devant Ocon et Gasly. Schumacher, victime de l’accrochage du premier tour, est 17e. La voiture de sécurité entre en piste !
 
Tour 3 : Red Bull annonce à Verstappen que personne ne s’est arrêté pour les slicks, et le pilote confirme que c’est encore trop risqué. Le risque serait double puisque la pluie semble décidée à revenir, mais Leclerc annonce que la piste "sèche très vite" !
 
Tour 4 : La course va être relancée !
 
Tour 5 : Verstappen relance la course avec l’assurance d’avoir Pérez derrière lui, et le Mexicain se défend bien devant Norris ! Derrière, Stroll attaque Hamilton mais ils gardent leurs positions. Fernando Alonso semble en difficulté de son côté.
 
Tour 6 : Verstappen a fait le meilleur tour en course en 1’31"450 et a plus de 1"5 d’avance sur Pérez. Leclerc est dans le sillage de Leclerc mais ne parvient pas à se défaire de la McLaren. Aston Martin F1 annonce à Vettel de la pluie "dans 20 minutes, peut-être avant". Hamilton dépasse Alonso pour la 11e place. L’Alpine a perdu un morceau de ponton dans la ligne droite au moment où Hamilton passait, ce qui explique les performances en berne de l’Espagnol, qui rentre au stand pour abandonner. Il avait abîmé sa monoplace en s’accrochant avec Schumacher.
 
Tour 8 : Verstappen signe un nouveau meilleur tour dans la septième boucle en 1’30"119 et pointe 3 secondes devant Pérez. Leclerc se défait de Norris et il est désormais troisième à 6 secondes de Verstappen. Norris est devant Magnussen.
 
Tour 9 : Libéré de la McLaren, Leclerc signe le meilleur troisième secteur absolu et le premier dans le neuvième tour. L’écart n’est plus que de 2 secondes entre lui et Pérez, qui accuse 3"8 de retard sur Verstappen.
 
Tour 11 : Verstappen a 4"5 d’avance sur Pérez, qui maintient lui-même l’écart à 2"3 devant Leclerc. Norris est à 4"3 de la Ferrari et possède 3"7 de marge sur Magnussen. Ce dernier est sous l’attaque de Russell, qui roule plus vite que la Haas F1.
 
Tour 12 : Russell attaque Magnussen dans la ligne droite par l’extérieur, il passe par la partie sèche mais se rate dans le virage, ce qui permet à Magnussen de repasser ! Bottas en profite puisqu’il est juste derrière les deux hommes ! Russell n’a pas dit son dernier mot et attaque dans la montée après Tosa, puis après Acque Minerali, et Russell passe à la Variante Alta !
 
Tour 13 : Bottas se défait enfin de Magnussen, cette fois après la Variante Alta !
 
Tour 14 : Verstappen a 5"8 d’avance sur Pérez, qui n’a plus que 1"8 de marge sur Leclerc. Norris est à 9"2 de la Ferrari, et à 16"8 de Verstappen. Russell remonte légèrement sur la McLaren mais possède encore 4"8 de retard.
 
Tour 15 : Verstappen se plaint de glisser, la piste devenant sèche sur la trajectoire ! Mais avec une averse approchant, les équipes jouent la prudence. McLaren a prévenu Norris qu’il s’agirait d’une petite averse.
 
Tour 16 : Leclerc revient à 1"3 de Pérez, tandis que la bataille pour la neuvième place oppose désormais Tsunoda, Stroll et Hamilton qui roulent en groupe, tandis qu’Ocon remonte sur les trois hommes.
 
Tour 17 : Red Bull demande à Verstappen quelle serait la stratégie à adopter en cas de voiture de sécurité, et le Néerlandais répond qu’il voudrait des pneus secs. McLaren arrête Daniel Ricciardo pour mettre des pneus médiums !
 
Tour 18 : Hamilton dit quant à lui que c’est trop tôt, mais les chronos de Ricciardo sont bons et Vettel, Gasly et Albon imitent l’Australien.
 
Tour 19 : Pérez, Russell, Bottas et Magnussen, puis Tsunoda, Stroll, Hamilton, Ocon, Latifi, Zhou et Schumacher s’arrêtent à leur tour, alors que Ricciardo signe le meilleur deuxième secteur absolu !
 
Tour 20 : Verstappen, Leclerc, et Norris s’arrêtent enfin à leur tour, puisque les slicks sont la meilleure option stratégique. L’arrêt de Leclerc est un peu lent et Pérez arrive derrière avec des pneus chauds ! Le Mexicain attaque avant la chicane Villeneuve et prend la deuxième place !
 
Tour 21 : C’est Valtteri Bottas qui s’empare du meilleur tour en course, profitant de ses gommes chaudes, mais le Finlandais a perdu énormément de temps au stand après un problème de roue. Alpine est sous enquête pour un ’unsafe release’ devant Hamilton, qui a perdu deux places par la suite face à Albon et Gasly. Il signe néanmoins le meilleur tour.
 
Tour 22 : C’est Leclerc qui signe le meilleur tour en 1’24"435, reprenant une seconde à Pérez, mais le Mexicain réplique dans le tour suivant. Verstappen a 8"2 d’avance sur les deux hommes, et Norris est à 11 secondes de Leclerc. Russell est cinquième devant Bottas, Vettel, Magnussen, Tsunoda et Stroll.
 
Tour 23 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’23"794, et Pérez doit se défendre face à Leclerc, les deux hommes perdant une petite demi-seconde sur le Néerlandais. Ocon écope de 5 secondes de pénalité pour l’unsafe release d’Alpine dans les stands.
 
Tour 24 : Pérez signe à son tour le meilleur temps en 1’22"583, et la piste progresse très vite en termes de conditions. Le Mexicain est très en forme et repasse au-dessus de la seconde d’avance sur Leclerc.
 
Tour 25 : Verstappen améliore le meilleur temps en 1’22"451, mais Pérez le bat en 1’21"877 ! Le drapeau jaune est brandi après une erreur de Schumacher, qui voit Zhou le dépasser. L’Allemand pointe dernier.
 
Tour 26 : Dans la 25e boucle, Verstappen puis Pérez améliorent le meilleur tour en course, le Mexicain faisant un 1’21"337. Leclerc garde le même rythme que le Mexicain et ils remontent sur Verstappen. Il y a 6"4 entre les deux Red Bull, et 1"6 entre Pérez et Leclerc. Derrière, la bataille fait rage entre Tsunoda et Stroll, mais le Canadien ne parvient pas à passer et voir Ocon remonter sur lui.
 
Tour 27 : Verstappen, Pérez et Leclerc signent un meilleur secteur absolu chacun, et se neutralisent en moins d’un dixième dans le 26e tour. Derrière, Russell, Bottas et Vettel roulent nettement plus vite que leurs poursuivants.
 
Tour 29 : A la fin du 28e tour, Pérez a fait une erreur et voit Leclerc l’attaquer ! Cela profite à Verstappen qui, avec un meilleur tour en course en 1’20"692, possède plus de neuf secondes d’avance ! Et Pérez garde Leclerc derrière lui.
 
Tour 30 : L’écart frôle les 10 secondes entre les deux Red Bull, et Leclerc est désormais repoussé à 1"3 du Mexicain.
 
Tour 32 : La mi-course est atteinte ! Verstappen mène devant Pérez, Leclerc, Norris, Russell, Bottas, Vettel, Magnussen, Tsunoda et Stroll, pour le top 10. Ocon suit devant un excellent Albon, Gasly, Hamilton, Latifi, Zhou, Schumacher et Ricciardo, qui s’est arrêté pour chausser des pneus durs.
 
Tour 33 : Verstappen améliore le meilleur tour en course en 1’20"587, son avance est de 10"5 sur Pérez, lui-même éloigné de 2 secondes devant Leclerc.
 
Tour 34 : Verstappen enchaîne et améliore en 1’20"550, tandis que Pérez, Leclerc et Norris améliorent leur meilleur chrono personnel. Plus loin, Hamilton chasse Gasly mais ne parvient pas à dépasser. Le DRS est autorisé !
 
Tour 36 : Hamilton ne parvient pas à profiter du DRS pour passer Gasly, car le Français profite de celui d’Albon.
 
Tour 37 : Verstappen a amélioré son meilleur tour en course en 1’20"293, et son avance est désormais de 11"6 sur Pérez. Leclerc ne parvient pas à remonter de manière significative sur la deuxième Red Bull et reste à 2"2. Norris est quatrième à 18"8 de Leclerc.
 
Tour 39 : L’avance de Verstappen est désormais de 12"3, et Leclerc a 2"4 de retard sur Pérez.
 
Tour 40 : Une image symbolique des problèmes de Hamilton et Mercedes : Verstappen est revenu dans le sillage du Britannique, qui va concéder un tour, et c’est chose faite au début du 41e tour.
 
Tour 43 : Verstappen a encore amélioré le record du tour en 1’20"224 dans la 42e boucle, portant son avance à 12 secondes. Leclerc reste dans le sillage de Pérez et ne semble pas vouloir prendre de risque.
 
Tour 44 : L’écart commence à grandir entre Pérez et Leclerc, frôlant les 3 secondes. Les conditions froides, avec 16 en piste, ne semblent pas convenir à la Ferrari. Leclerc demande s’il est possible d’appliquer le plan D, mais Ferrari lui dit de rester en piste jusqu’à l’arrivée.
 
Tour 47 : Le ciel s’assombrit et la pluie s’est rapprochée du circuit d’Imola, à 16 tours de l’arrivée. Verstappen a toujours 12"5 d’avance sur Pérez. Le top 10 n’a pas changé.
 
Tour 49 : Pérez a fait une erreur et pointe à 14"5 de son équipier, et Leclerc rentre à la fin du tour !
 
Tour 50 : Malgré une bonne avance, il ressort derrière Norris qui lui prend la troisième place ! Avec ses pneus tendres, il devrait réussir à revenir sur le podium, et Pérez s’arrête à la fin du tour !
 
Tour 51 : Pérez ressort deuxième juste devant Leclerc, qui dépasse Norris et se retrouve sous la menace de Leclerc ! Et Verstappen rentre à la fin du tour !
 
Tour 52 : Verstappen ressort avec 13"4 d’avance sur Pérez, qui possède moins d’une seconde de marge sur Leclerc ! Ce dernier s’est emparé du tour le plus rapide en 1’19"206, mais il dit que son équipe aurait dû chausser des médiums.
 
Tour 53 : Leclerc a pris un nouveau meilleur temps en 1’18"849 et pointe à huit dixièmes de Pérez, mais le Monégasque fait une erreur à la Variante Alta et va taper le mur ! Ce Grand Prix d’Emilie-Romagne tourne à la catastrophe pour Ferrari ! Il rentre aux stands changer l’aileron.
 
Tour 54 : Tsunoda dépasse Vettel pour le gain de la sixième place, et Leclerc ressort neuvième avec un nouveau train de gommes tendres.
 
Tour 55 : Devant, Verstappen possède 13 secondes d’avance sur Pérez et 24 sur Norris, virtuellement sur le podium.
 
Tour 56 : Verstappen a signé le meilleur tour en course dans le 55e tour en 1’18"446, et il se replace pour l’instant pour prendre les 34 points que donnent une victoire, un meilleur tour en course et la victoire dans le Sprint. Leclerc dépasse Magnussen.
 
Tour 58 : Leclerc essaie de remonter sur Vettel pour aller chercher la septième place, tandis que Bottas vise la quatrième place de Russell. Devant, sauf panne, les places de Verstappen, Pérez et Norris semblent assurées.
 
Tour 59 : Red Bull annonce quelques gouttes de pluie au virage 7 à Pérez ! Il reste 4 tours au terme de celui-ci. Leclerc dépasse Vettel pour la septième place.
 
Tour 60 : Mercedes F1 confirme une pluie légère au septième virage pour les deux derniers tours à Russell. Bottas est à moins d’une demi-seconde de Russell !
 
Tour 61 : Bottas continue à tenter sa chance mais ne parvient pas à se défaire de la Mercedes du Britannique.
 
Tour 62 : Leclerc prend la sixième place à Tsunoda et devrait inscrire huit points ! Bottas ne parvient pas, de nouveau, à dépasser Russell. Verstappen rencontre les gouttes de pluie attendues, mais elles semblent timides.
 
Dernier tour : La pluie n’arrive pas assez vite pour changer la donne en fin de course.
 
Arrivée : Verstappen et Pérez signent le doublé pour Red Bull à Imola, sur les terres de Ferrari, un résultat significatif pour l’équipe et le Néerlandais après deux abandons en trois courses, et la victoire hier lors du Sprint. Il marque le maximum de points sur le week-end sprint : 34 !
 
Norris termine sur le podium, un résultat inespéré pour McLaren après le début de saison catastrophique de l’équipe. Russell aura résisté à Bottas jusqu’au bout, et ils devancent Leclerc qui améliore son meilleur tour en course personnel mais ne bat pas celui de Verstappen.
 
Tsunoda est septième devant Vettel, Magnussen et Stroll. Aston Martin F1 inscrit cinq points qui étaient inespérés pour l’équipe, notamment après un Grand Prix d’Australie catastrophique il y a deux semaines.
 
Albon termine à la 11e place devant Gasly et Hamilton, qui a connu une course catastrophique. Ocon passe 14e après sa pénalité de 5 secondes. Zhou est 15e devant Latifi, Schumacher et Ricciardo, qui n’aura pas réussi à remonter après l’accrochage du départ.
  • Meilleur tour : M. Verstappen : 1'18"446
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
S. Perez
3ème
L. Norris
4ème
G. Russell
5ème
V. Bottas
6ème
C. Leclerc
7ème
Y. Tsunoda
8ème
S. Vettel
9ème
K. Magnussen
10ème
L. Stroll
11ème
A. Albon
12ème
P. Gasly
13ème
L. Hamilton
14ème
E. Ocon
15ème
G. Zhou
16ème
N. Latifi
17ème
M. Schumacher
18ème
D. Ricciardo

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 23/04/2022 - 22:42
Dernière modification : 24/04/2022 - 21:58
Catégorie : Saison 2022
Page lue 122 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 15
^ Haut ^