Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2023 - GP d'Azerbaïdjan

 

 

Les essais qualificatifs :

Le samedi matin est habituellement consacré aux essais libres des Grands Prix de F1, mais ce week-end, dans le cadre du nouveau format Sprint du Grand Prix d’Azerbaïdjan, cette plage horaire est consacrée au Sprint Shootout.
 
Il s’agit de la Qualification Sprint, qui déterminera donc la grille du Sprint F1 pour cet après-midi. Les pilotes vont avoir un format classique SQ1/SQ2/SQ3, avec respectivement 12, 10 et 8 minutes, au lieu des 18, 15 et 12 de la qualification classique.
 
Ils seront dans l’obligation de chausser un train de pneus neufs mediums lors de la SQ1 et de la SQ2, et un train de tendres neufs lors de la SQ3. Lando Norris et Yuki Tsunoda, qualifiés hier septième et huitième pour la course de demain, ont fait le pari de ne plus avoir de pneus tendres neufs.
 
Cela leur a permis de mieux progresser lors de la qualification hier, mais les deux pilotes ne pourront pas rouler s’ils atteignent la SQ3 et pourront être au mieux neuvième et dixième. Il s’agit d’une faille réglementaire que les deux équipes ont choisi d’exploiter consciemment.
  •  1ere partie :
Alex Albon a été le premier à faire un chrono en 1’45"472, battu par Logan Sargeant en 1’44"968. Kevin Magnussen a fait mieux en 1’44"842, et Lewis Hamilton les a battus en 1’44"739. Oscar Piastri a fait une erreur dans son premier tour rapide.
 
En revanche, George Russell s’est placé neuvième à 5 secondes, faisant un deuxième tour de chauffe. Les pilotes Aston Martin en ont fait de même.
 
Sergio Pérez a fait un 1’44"524, battu par Max Verstappen en 1’43"563, puis par Charles Leclerc en 1’43"372. Comme hier, le duel était lancé entre les deux hommes, alors que Carlos Sainz se plaçait troisième à 1"094.
 
Lance Stroll s’est placé troisième, et Fernando Alonso quatrième. Ce sont ensuite les pilotes Williams qui ont fait la sensation, Albon prenant le troisième temps, tandis que Sargeant s’est placé quatrième !
 
Kevin Magnussen a pris la cinquième place, et Lewis Hamilton est remonté au deuxième rang. La piste était encore verte en ce début de séance, et les chronos progressaient.
 
Leclerc a amélioré en 1’42"820, et Verstappen s’est placé à 4 dixièmes du Monégasque, repoussant Hamilton à 7 dixièmes. Sainz est remonté quatrième et Russell cinquième devant Pérez et Norris.
 
La séance a été interrompue à quelques secondes de la fin après que Sargeant a tapé le mur dans la descente. Le drapeau rouge a été brandi et mis un terme à cette SQ1.
 
Les pilotes éliminés étaient Zhou, Bottas, Tsunoda, Gasly et De Vries.

10h50 : La Q2 va être relancée à 10h53, sans les Alfa Romeo, les AlphaTauri et l’Alpine de Gasly. Le Français a subi un problème d’échappement qui l’a empêché de rouler à sa guise.
  •  2ème partie : 
Pérez a signé un temps de 1’42"925, battu par Verstappen en 1’42"417. Hamilton s’est placé à 7 dixièmes, et Russell à 1"7. Hülkenberg a fait une erreur lors de son premier tour rapide et a évité de peu les barrières.
 
Leclerc a signé son premier chrono de la SQ2 et n’a pas battu Verstappen, à 0"395 du meilleur temps. Sainz s’est placé à 0"682 du Néerlandais.
 
Alonso a pris le quatrième temps, Norris le septième, Stroll le huitième et Albon le neuvième. Piastri est lui aussi entré dans le top 10, contrairement à Ocon et aux pilotes Haas, tandis que Russell se voyait repoussé hors du top 10.
 
Russell est remonté en septième place, Magnussen a amélioré mais est resté 12e. Ocon a progressé mais n’a pas réussi à atteindre le top 10. En revanche, Leclerc améliorait dans le premier secteur mais, contrairement à hier, la Ferrari n’améliorait pas dans le deuxième secteur. Il s’est placé deuxième à 0"083, tandis que Sainz a fait un tout droit au virage 15.
 
Hülkenberg a pris la 11e place, Albon a amélioré en septième place, et Piastri en dixième position. Stroll a pu remonter en septième position, et Russell a pris lui-même la septième position en améliorant.
 
Les éliminés étaient Piastri, Hülkenberg, Ocon, Magnussen, et évidemment Sargeant qui n’a pas roulé.
 
11h08 : La SQ3 va partir à 11h10, alors que Norris ne pourra pas y participer. McLaren ayant utilisé un train de pneus tendres neufs hier pour privilégier la qualification et la course, il n’a plus l’allocation nécessaire pour rouler et sera donc dixième sur la grille, juste devant Piastri qu’il a devancé de 0"032.
  •  3ème partie :
Les pilotes Red Bull sont sortis les premiers des stands, et Pérez a signé un premier chrono en 1’41"876. Verstappen en a terminé de son tour peu après et n’a pas battu son équipier, se plaçant à 0"264 du Mexicain.
 
Albon a pris la troisième place provisoire mais a été battu par Hamilton et Russell. Les pilotes Aston Martin ont effectué un deuxième tour de chauffe. Leclerc a pris le meilleur chrono en 1’41"697, tandis que Sainz s’est placé quatrième à 0"590.
 
Il s’avère que les pilotes Aston Martin n’ont juste pas réussi un bon tour, mais les deux pilotes s’apprêtaient à se relancer pour une deuxième tentative, comme l’ensemble des neuf pilotes en piste.
 
C’est donc avec des gommes usées que les pilotes sont repartis à l’assaut du chrono. Pérez n’a pas amélioré le premier secteur, tandis que Hamilton a fait mieux que sa première tentative dans la première partie du circuit. Mais le pilote Mercedes était à 4 dixièmes des meilleurs dès le premier secteur.
 
Verstappen n’a pas amélioré non plus dans le premier secteur alors que Leclerc a tapé le mur ! Pérez a amélioré mais n’a pas battu Leclerc. La Ferrari semblait pouvoir bouger d’elle-même, tandis que Verstappen avait fait mieux dans le deuxième secteur. Le Néerlandais est resté troisième, tandis que Russell a pris la quatrième place.
 
La grille du Sprint verra donc Leclerc - qui est revenu au stand avec un aileron avant cassé - et Pérez se placer en première ligne, devant Verstappen et Russell. Sainz est cinquième et n’a pas pu améliorer à cause de l’erreur de Leclerc.
 
Hamilton est sixième devant Albon, qui a devancé les Aston Martin d’Alonso et Stroll, tandis que Norris est dixième.
  • Résultat des qualifications (sprint) : 
Pos. Pilote Voiture Temps SQ1 Temps SQ2 Temps SQ3
1 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:42.820 1:42.500 1:41.697
2 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:43.858 1:42.925 1:41.844
3 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:43.288 1:42.417 1:41.987
4 George Russell Mercedes W14 1:43.763 1:43.112 1:42.252
5 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:43.622 1:42.909 1:42.287
6 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:43.561 1:43.081 1:42.502
7 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:43.987 1:43.376 1:42.846
8 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:43.789 1:42.976 1:43.010
9 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:43.879 1:43.375 1:43.064
10 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:43.938 1:43.395 - :—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:44.179 1:43.427  
12 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:44.843 1:43.806  
13 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:44.433 1:44.088  
14 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:44.101 1:44.332  
15 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:44.042 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:45.177    
17 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:45.352    
18 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:45.436    
19 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:46.951    
20 Nyck de Vries AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:48.180    


La course sprint :

Après deux séances qualificatives, c’est l’heure du Sprint du Grand Prix d’Azerbaïdjan de F1. Charles Leclerc est en pole pour cette course de 100 kilomètres, comme il le sera demain pour la course principale du week-end.
 
Le pilote Ferrari a devancé les Red Bull de Sergio Pérez et Max Verstappen, la Mercedes de George Russell et l’autre Ferrari de Carlos Sainz. La question est de savoir si Leclerc aura la possibilité de conserver l’avantage sur les Red Bull, toujours plus performantes en rythme de course.
 
Alex Albon s’élance septième derrière Lewis Hamilton, et il aura un bon coup à jouer pour Williams, alors qu’il devance les deux Aston Martin de Fernando Alonso et Lance Stroll au départ, ainsi que la McLaren de Lando Norris.
 
Les Alpine ont connu un début de journée très difficile, Pierre Gasly s’élancera en neuvième ligne, et Esteban Ocon depuis les stands. Chez Williams, Logan Sargeant n’est pas présent au départ, car l’Américain a eu un accident lors de la Qualification Sprint et a trop endommagé sa FW45.
 
La direction de course a modifié la procédure des relances lors des interruptions de drapeau rouge, et cela interviendra dès le Sprint du jour si la course est interrompue. Les voitures sortiront 30 secondes derrière la voiture de sécurité, afin que les pilotes puissent s’écarter les uns des autres et chauffer leurs pneus comme ils le souhaitent.
 
15h28 : Les pilotes sont majoritairement en pneus mediums, à l’exception de Norris et Valtteri Bottas, qui sont en gommes tendres.
 
Départ : Bon départ de Leclerc, et Russell a attaqué Verstappen mais n’a pas réussi à le dépasser et les deux hommes se sont touchés !
 
Tour 1 : Russell a fini par dépasser le champion du monde, qui a dû céder et s’est fait attaquer par Sainz, mais a réussi à se défendre. Derrière, Alonso a dépassé Albon, et Norris a dépassé Stroll. Le drapeau jaune a été déployé car Tsunoda a déchappé et la bande de roulement s’échappait en piste. Le Japonais a ramené sa voiture au ralenti aux stands.
 
Tour 2 : Leclerc a relégué Pérez à plus d’une seconde afin d’être hors de portée du DRS. La voiture de sécurité virtuelle a été déployée pour récupérer le pneu. Russell était troisième devant Verstappen et Sainz, et les écarts étaient en toute logique stables avec la présence de la VSC.
 
Tour 3 : La voiture de sécurité virtuelle est restée en piste car Tsunoda a été relancé, mais sa voiture était tordue et roulait au ralenti et de travers. La voiture de sécurité a finalement été déployée, un tour et demi après que l’on a pourtant constaté les débris pour lesquels elle est sortie.
 
Tour 4 : Ocon est rentré aux stands, tandis que Red Bull confirme des dégâts sur le plancher de la RB19 de Verstappen.
 
Tour 5 : La course va reprendre !
 
Tour 6 : C’est reparti ! Verstappen a attaqué Russell dès le départ et a repris la troisième place, tandis qu’Alonso a dépassé Hamilton, et Stroll a dépassé Norris ! Leclerc a conservé la tête de la course. Leclerc essaie de repousser immédiatement Pérez à une seconde, mais le Mexicain est cette fois en forme.
 
Tour 7 : Leclerc signe le meilleur tour en course en 1’45"217, et le DRS est activé ! L’écart est d’une demi-seconde entre les leaders, tandis que Verstappen est à plus d’une seconde de son équipier.
 
Tour 8 : Leclerc améliore son meilleur tour en course en 1’44"802, mais Pérez fait le meilleur temps en 1’44"488 et en profite pour attaquer au premier virage ! Le nouveau leader en profite pour prendre une seconde de marge sur le Monégasque, et Verstappen revient à une seconde de la Ferrari. Alonso est dans le sillage de Sainz, tandis que Stroll est collé à Albon, et Piastri juste derrière Norris.
 
Tour 9 : Pérez est désormais hors de portée de Leclerc, tandis que Verstappen reste à une seconde de Leclerc. Derrière, Piastri a dépassé Norris pour la dixième place. On rappelle que ce sont les huit premières qui rapportent des points, mais les pneus tendres de Norris ne semblent pas efficaces.
 
Tour 10 : Pérez améliore son meilleur tour en course en 1’43"932. Piastri est revenu sur Stroll, qui lui-même est bloqué derrière Albon.
 
Tour 11 : Pérez améliore le meilleur temps en 1’43"769, immédiatement battu par Verstappen en 1’43"723. Le Néerlandais est à 8 dixièmes de Leclerc. Norris rentre aux stands pour changer de pneus, les tendres n’ayant pas du tout fonctionné.
 
Tour 12 : Pérez reprend la main en 1’43"616, et l’écart entre lui et Leclerc est de 8 dixièmes, comme entre Leclerc et Verstappen. Russell est à 3"6 du Néerlandais, et Sainz est à 1"5 de la Mercedes. L’Espagnol concède entre 5 et 7 dixièmes à son équipier à chaque boucle. Alonso, Hamilton et Stroll, qui vient de se défaire d’Albon, sont dans les points.
 
Tour 13 : Les écarts sont stables en tête, et seuls Albon et Piastri sont dans le sillage de Stroll pour espérer des dépassements dans le top 10. Pierre Gasly est remonté au 13e rang avec son Alpine. Derrière, Ocon va rentrer de nouveau, alors que ses pneus tendres ne fonctionnent pas.
 
Tour 14 : Pérez possède 1"8 d’avance sur Leclerc, qui garde Verstappen à une seconde.
 
Tour 15 : L’écart en tête dépasse les trois secondes, alors que Leclerc décroche totalement face à Pérez. Verstappen ne parvient pas, étonnamment, à revenir sur le Monégasque. Russell suit à 4 secondes, et Sainz est à 1"5 du Britannique. Alonso, Hamilton et Stroll sont toujours dans le top 8 de ce Sprint.
 
Tour 16 : Leclerc continue de s’effondrer et pointe désormais à 4"6. Verstappen reste à une seconde derrière, et Russell parvient très légèrement à remonter sur les deux hommes, mais la situation ne devrait plus évoluer, alors que nous sommes dans l’avant-dernier tour.
 
Dernier tour : Verstappen est revenu à moins d’une seconde, et pourrait potentiellement attaquer dans la dernière ligne droite, mais la zone de DRS a été réduite, ce qui devrait l’empêcher d’aller chercher la deuxième place.
 
Arrivée : Pérez en termine et remporte le Sprint F1 de Bakou ! Il devance Leclerc et Verstappen, qui termine à six dixièmes de la Ferrari. Russell suit devant Sainz, Alonso, Hamilton et Stroll, qui sont les pilotes à inscrire des points.
 
Albon est neuvième devant Piastri, Magnussen, Zhou, Gasly, de Vries, Hülkenberg, Bottas, Norris, Ocon et Tsunoda, qui a abandonné.
  • Le classement de la course Sprint :
1er
S. Perez
2ème
C. Leclerc
3ème
M. Verstappen
4ème
G. Russell
5ème
C. Sainz
6ème
F. Alonso
7ème
L. Hamilton
8ème
L. Stroll
9ème
A. Albon
10ème
O. Piastri
11ème
K. Magnussen
12ème
G. Zhou
13ème
P. Gasly
14ème
N. de Vries
15ème
N. Hulkenberg
16ème
V. Bottas
17ème
L. Norris
18ème
E. Ocon

Les essais qualificatifs :

Après une seule séance d’essais libres, c’est déjà l’heure de la séance qualificative du Grand Prix d’Azerbaïdjan de F1, puisqu’il s’agit d’un week-end de Sprint. Il n’y aura pas d’essais libres demain matin, puisque l’on vivra la Qualification Sprint (SQ), qui déterminera la grille du Sprint de l’après-midi.
 
Mais pour le moment, c’est l’heure de la séance qualificative qui servira à déterminer la grille de départ de la course de dimanche. Celle-ci intervient après seulement une heure d’essais, sur un circuit de Bakou qui a été resurfacé.
 
On a vu les pilotes commettre beaucoup d’erreurs lors de la séance libre, qui a duré un peu plus de 40 minutes réelles après l’incendie sur l’Alpine A523 de Pierre Gasly. Autrement dit, les pilotes sont très peu préparés au défi qui les attend au fil du week-end.
 
Les équipes ont refusé une modification de dernière minute du règlement au sujet de la Qualification Sprint. En effet, les pilotes doivent utiliser un train de pneus mediums en SQ1, un train de tendres en SQ2 et un autre train de tendres en SQ3.
 
Or, rien n’oblige les pilotes à sauvegarder ces trains de pneus pour demain, et une équipe qui ne pense pas atteindre la SQ3 demain pourrait ainsi gagner un train de pneus supplémentaire aujourd’hui pour tenter de passer en Q2 voire Q3. La FIA voulait modifier cela, mais les équipes ont refusé, et la règle reste écrite comme elle l’a été initialement.
 
14h50 : Par ailleurs, Pierre Gasly a été victime ce matin d’un problème hydraulique, et Alpine a récupéré la voiture vers 13h, heure française. Elle travaillait encore d’arrache-pied à quelques minutes de la qualification pour que le pilote puisse y prendre part.
 
14h58 : Pierre Gasly est dans la voie des stands, Alpine a réussi à réparer la voiture en moins de deux heures, et le pilote remercie ses mécaniciens avant que le feu ne passe au vert.
  •  1ere partie :
Lewis Hamilton a signé le premier temps de référence en 1’43"676, six dixièmes plus vite que Nico Hülkenberg qui avait passé la ligne juste avant lui. Esteban Ocon a pris le deuxième temps et George Russell s’est intercalé entre les deux hommes.
 
Alex Albon a pris le meilleur temps mais a immédiatement été devancé par Valtteri Bottas en 1’43"464. Lance Stroll a pris le deuxième temps, avant qu’Oscar Piastri ne prenne la tête en 1’43"315.
 
Lando Norris a battu son équipier en 1’42"791, et Sergio Pérez s’est placé derrière les McLaren. Charles Leclerc a amélioré en 1’42"105, et Max Verstappen l’a immédiatement battu en 1’41"887. Fernando Alonso s’est emparé du troisième temps à 7 dixièmes de Verstappen.
 
Le ralenti montre deux erreurs de Guanyu Zhou, dont un tête-à-queue, mais le pilote chinois a réussi à s’emparer tout de même du 11e chrono. Carlos Sainz s’élançait enfin pour son premier tour, mais la séance a été interrompue après un accident de Nyck de Vries au virage 3. Sainz a interrompu son effort.
 
Le drapeau rouge a été brandi avec 10’17 restantes dans cette Q1.
 
15h14 : Magnussen s’est plaint d’un problème moteur, mais Haas ne semble pas s’inquiéter outre mesure, car il s’agit d’une répétition de l’avarie vue ce matin, et il semble qu’il puisse reprendre la piste quand la séance redémarrera.
 
15h17 : La récupération de l’AlphaTauri de Nyck de Vries prend du temps car le museau de la monoplace est coincé dans les TecPro.
 
15h19 : Il n’y aura pas d’enquête sur le repose-tête de Verstappen, qui a eu un souci. Il s’avère que la pièce a cassé, et que ce n’était pas un problème de fixation.
 
15h21 : La séance va reprendre à 15h24 !
 
15h22 : Le replay montre que Nyck de Vries a eu une avarie de freins avant la séance, et cela pourrait avoir causé sa sortie de piste.
 
15h24 : Drapeau vert !
 
Et dès le premier tour rapide, Pierre Gasly a touché le mur, et la séance a été interrompue car il a endommagé sérieusement l’arrière-droit de sa voiture !
 
Le drapeau rouge a de nouveau été brandi avec 7mn32 restantes.
 
15h28 : Le ralenti montre que Sainz a fait un tête-à-queue au moment où Gasly a tapé le mur. On sait d’ores et déjà que Gasly et de Vries sont éliminés, tandis que Sainz n’a toujours pas fait de chrono.
 
15h33 : Leclerc a demandé s’il était possible d’avoir une visière plus foncée, car il est 17h30 à Bakou et le soleil baisse. Son ingénieur lui a répondu qu’il n’a pas de visière plus foncée à disposition.
 
15h35 : La séance va reprendre à 15h37 !
 
15h37 : Drapeau vert !
 
Albon a pris le troisième temps et Sargeant le sixième, avant que Pérez ne s’empare de la tête de la séance en 1’41"756. Hamilton a amélioré en quatrième place, et Verstappen a repris la main en 1’41"398.
 
Haas a demandé à Magnussen de rentrer, le Danois voulait rester en piste mais il a dû rentrer au stand. Sainz a pris la septième place, Norris a amélioré en cinquième position et Bottas seulement en 15e place. Zhou n’a pas amélioré et reste 16e.
 
Piastri a pris le 13e chrono, tandis qu’Alonso est remonté en septième position. Leclerc a amélioré pour se porter au troisième rang. Les deux Alfa Romeo et la Haas de Magnussen étaient provisoirement éliminées tandis qu’Ocon a touché le mur dans le troisième secteur, sans gravité.
 
Tous les pilotes à l’exception de Verstappen se sont relancés dans une dernière tentative. Albon a gardé la sixième place, et Sargeant est remonté au septième rang. Pérez a annulé sa tentative alors qu’il améliorait.
 
Russell est remonté en quatrième position, et Tsunoda a amélioré pour remonter huitième. Sainz a progressé avec le huitième chrono, et Hülkenberg a pris la 14e place. Bottas et Zhou en ont terminé, améliorant pour remonter provisoirement 13e et 15e.
 
Mais Piastri a amélioré à son tour, tout comme Alonso qui a pris le deuxième chrono. Leclerc a signé le meilleur temps en 1’41"269.
 
Les éliminés de la Q1 sont Zhou, Hülkenberg, Magnussen, Gasly et De Vries.
 
Le ralenti montre que Hamilton a touché le mur avec la roue avant droite lors de son dernier tour. Zhou était très frustré après avoir été éliminé pour 20 millièmes de seconde.
  •  2ème partie : 
Alonso a signé le premier chrono de la Q2 en 1’41"400, tandis que Stroll s’est placé deuxième en 1’42"2. Ocon s’est intercalé entre les deux hommes, comme Russell.
 
Pérez a pris la tête en 1’41"131, et Hamilton s’est placé entre Russell et Ocon. Verstappen en a terminé avec son premier tour et a échoué à 0"062 de son coéquipier chez Red Bull. Les pilotes Ferrari étaient quant à eux dans leur tour rapide.
 
Sainz a abandonné son premier tour, et a révélé qu’il a des problèmes avec les pneus. Leclerc, en revanche, en a terminé avec sa tentative pour se placer troisième à 0"085. Dans le même temps, les pilotes Aston Martin étaient de retour à l’assaut du chrono, tout comme Ocon et Tsunoda.
 
Alonso a amélioré mais est resté quatrième à deux dixièmes, tandis que Stroll s’est placé juste derrière son équipier. Tsunoda a signé un joli septième chrono, alors que tous les pilotes se relançaient en piste, à l’exception des pensionnaires Red Bull. Sainz s’est placé cinquième.
 
Albon a amélioré en septième place, et Leclerc a pris la main en 1’41"037. Norris a amélioré au septième rang, et Hamilton est remonté dans le top 10, mais seulement en huitième position. Bottas et Piastri ne sont pas rentrés dans le top 10, et Russell a pris le neuvième rang. Sainz a tiré tout droit au virage 3, sans gravité.
 
Ocon a pris la dixième place, et Verstappen a amélioré après être ressorti, en 1’40"822, prenant ainsi le meilleur temps. Norris s’est placé cinquième. Piastri a pris le huitième temps, et Tsunoda le septième chrono. Russell a avorté sa tentative, et Sainz a pris le quatrième temps.
 
Les éliminés de la Q2 sont Russell, Ocon, Albon, Bottas et Sargeant.
  •  3ème partie :
Pérez a signé le premier chrono en 1’40"563, et Verstappen a immédiatement amélioré en 1’40"445. Leclerc en a terminé juste après et a signé le même chrono que son rival, au millième près !
 
Sainz a pris la quatrième place à une demi-seconde des deux hommes de tête. Hamilton a pris la cinquième place provisoire devant Norris, Tsunoda et Alonso, qui n’a pas réussi sa première tentative.
 
Stroll et Piastri étaient en décalage sur leur tentative, et les deux ont pu avoir un tour clair. Le Canadien en a terminé avec la septième position, 0"110 devant son équipier qui rétrogradait au neuvième rang.
 
Comme Alonso ce matin, Stroll a subi un problème de DRS dans sa tentative. Piastri a signé le dixième chrono à 1"6, juste derrière Alonso. Leclerc a été un des premiers à sortir, dans le cas où il signe de nouveau un temps égal à celui de Verstappen, il serait cette fois devant le Néerlandais.
 
Leclerc a signé le meilleur temps absolu dans le premier secteur, battu par Pérez mais pas par Verstappen ! Dans le deuxième, le Monégasque a de nouveau amélioré le meilleur temps absolu, ce que n’a pas fait Pérez.
 
Leclerc a signé le meilleur temps en 1’40"203, et Pérez en a terminé à 0"292 du Monégasque ! Verstappen a amélioré, mais il n’a pas battu Leclerc qui signe sa première pole position de la saison !
 
Les Red Bull seront donc deuxième et troisième dimanche, et Sainz est quatrième à huit dixièmes de son équipier. Hamilton est cinquième devant Alonso, dont le sixième temps est une déception. Norris est septième devant Tsunoda, Stroll et Piastri.
  • Résultat des qualifications (pour la course du dimanche) : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:41.269 1:41.037 1:40.203
2 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:41.398 1:40.822 1:40.391
3 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:41.756 1:41.131 1:40.495
4 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:42.197 1:41.369 1:41.016
5 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:42.113 1:41.650 1:41.177
6 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:41.720 1:41.370 1:41.253
7 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:42.154 1:41.485 1:41.281
8 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:42.234 1:41.569 1:41.581
9 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:42.524 1:41.576 1:41.611
10 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:42.455 1:41.636 1:41.611
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 George Russell Mercedes W14 1:42.073 1:41.654  
12 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:42.622 1:41.798  
13 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:42.171 1:41.818  
14 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:42.582 1:42.259  
15 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:42.252 1:42.395  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:42.642    
17 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:42.755    
18 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:43.417    
19 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:44.853    
20 Nyck de Vries AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:55.282    


La course :

Charles Leclerc a signé les deux pole positions du week-end à Bakou, un résultat inespéré qui le place en lutte avec les Red Bull. Lors du Sprint, il a dû céder à Sergio Pérez et a pu résister à Max Verstappen à la faveur de dégâts sur la RB19 du Néerlandais.
 
La course s’annonce tout aussi délicate pour le Monégasque, en pole devant Verstappen et Pérez pour la course, dont les pneus mediums se sont effondrés plus vite que ceux de ses rivaux lors du Sprint. De plus, avec Carlos Sainz derrière les Red Bull, il pourrait avoir des difficultés à compter sur l’aide d’un allié.
 
Lewis Hamilton et Fernando Alonso sont sur la troisième ligne de la grille de départ, tandis que Lando Norris et Yuki Tsunoda, en quatrième ligne, auront à cœur de se rattraper après un Sprint très décevant.
 
Lance Stroll et Oscar Piastri occupent quant à eux les neuvième et dixième places de la grille. George Russell a été éliminé en Q2 et n’est que 11e au départ, aux côtés d’Alex Albon.
 
Les pilotes Alpine F1 ont connu un vendredi terrible, et Pierre Gasly s’élance 17e, tandis qu’Esteban Ocon part depuis la voie des stands, en compagnie de Nico Hülkenberg, après que des modifications aient été faites sur leurs monoplaces.
 
12h45 : La température de la piste est à 44 degrés à Bakou, tandis que l’air est à 24, le soleil jouant un rôle crucial dans la possible tenue des gommes, alors que les équipes ont les plus tendres de la gamme Pirelli.
 
12h51 : Christian Horner, le directeur de Red Bull, n’exclut pas de voir une course plus difficile pour son équipe que le Sprint, compte tenu des charges en carburant et des températures plus hautes : "On avait moins dégradation, mais avec les températures plus hautes, la dégradation peut être plus importante, et ça sera différent aujourd’hui."
 
12h58 : Presque tous les pilotes sont en pneus mediums, à l’exception de Nyck de Vries, dernier sur la grille, et Ocon et Hülkenberg, qui s’élancent des stands. Ces trois pilotes ont chaussé des durs pour tenter un long premier relais.
 
Départ : Leclerc prend un bon départ et conserve la tête de la course, tandis que les positions dans le top 10 n’évoluent pas, à l’exception de Piastri qui se fait enfermer.
 
Tour 1 : Russell a gagné deux places et pointe neuvième devant Tsunoda, qui a perdu deux positions. Stroll a également pris un bon départ avec la septième position pour le moment. Devant, Leclerc reste leader devant les Red Bull de Verstappen et Pérez.
 
Tour 2 : Leclerc garde une demi-seconde d’avance mais sera vulnérable dès que le DRS sera activé. Verstappen a une seconde d’avance sur Pérez. Le grand perdant du départ est Bottas, qui a perdu 5 places et pointe 18e devant Ocon et Hülkenberg.
 
Tour 3 : Leclerc signe le meilleur tour en course en 1’47"656, et ses trois poursuivants roulent en 1’47"7. Sainz est à 1"5 de Pérez devant lui, tandis que Hamilton reste collé à l’Espagnol.
 
Tour 4 : Verstappen attaque Leclerc avec le DRS et s’empare de la tête de la course ! Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’47"602.
 
Tour 5 : Verstappen a signé le meilleur tour en course en 1’47"108 et sort déjà Leclerc de sa zone DRS. En revanche, Pérez est dans le sillage du Monégasque et ne devrait pas tarder à pouvoir placer une attaque. Sainz est à 2 secondes des deux hommes, et il voit Hamilton, Alonso et Stroll dans ses rétroviseurs.
 
Tour 6 : Deux tours après son équipier, Pérez se défait de Leclerc dans la ligne droite et s’empare de la deuxième place. Il pointe à 1"3 de Verstappen, tandis que Sainz est à 1"6 de Leclerc. Stroll assure qu’il ne va pas attaquer Alonso, bien qu’il soit juste derrière. Gasly s’est arrêté chausser des gommes dures.
 
Tour 7 : Pérez signe le meilleur tour en course en 1’47"073 et revient à 1 seconde de Verstappen. Aston Martin annonce à Alonso qu’il ne sera pas attaqué par Stroll, et l’Espagnol encourage son équipier à tenter une attaque pour essayer d’aller chercher Hamilton. Bottas est déjà passé par les stands pour chausser les pneus durs.
 
Tour 8 : Verstappen améliore le record de la course en 1’46"995, immédiatement battu par Pérez en 1’46"885. Leclerc est à 1"8 du Mexicain, et Sainz à deux secondes de son équipier. Les écarts sont stables à plus d’une seconde dans le top 10. Albon s’est lui aussi arrêté pour mettre des pneus durs.
 
Tour 9 : La bataille fait rage entre Verstappen et Pérez, puisque le Néerlandais signe le record en 1’46"801, tandis que Pérez ne perd que 6 millièmes sur l’ensemble du tour. Grâce au DRS et à l’aspiration, il revient à 8 dixièmes. Derrière, Tsunoda, Piastri et Sargeant sont également passés au stand.
 
Tour 10 : Pérez signe le meilleur tour en 1’46"448 et revient à une demi-seconde de Verstappen. Hamilton et Norris s’arrêtent, et ressortent respectivement 13e et 14e. Un drapeau est agité car Nyck de Vries a fait un tout droit. Verstappen passe aux stands !
 
Tour 11 : La voiture de sécurité est déployée ! Verstappen est ressorti septième, et la donne pourrait changer, le Néerlandais s’étant déjà arrêté avant la voiture de sécurité. De Vries a calé, et les commissaires vont intervenir en piste.
 
Tour 12 : Pérez, Leclerc, Sainz, Alonso, Stroll et Russell s’arrêtent devant Verstappen. Pérez et Leclerc réussissent à ressortir devant le Néerlandais, qui est troisième devant Sainz, Alonso, Russell et Stroll. Ocon garde ses durs du départ et pointe huitième devant Hülkenberg, Hamilton et Norris. Aston Martin n’a pas réussi l’arrêt d’Alonso et avec le double arrêt fait avec Stroll, le Canadien a perdu une place au profit de Russell. En réalité, c’est Russell qui s’est placé sur la ligne intérieure des stands et a dépassé Stroll avant la zone limitée.
 
Tour 13 : La direction de course pourrait ne pas apprécier la manœuvre de Russell, qui a pris des risques dans la voie des stands. Pérez est donc en tête devant Leclerc, Verstappen, Sainz, Alonso, Russell, Stroll, Ocon, Hülkenberg, Hamilton pour le top 10. Derrière, on retrouve Tsunoda, Piastri, Zhou, Albon, Gasly, Magnussen, Sargeant et Bottas. La voiture de sécurité va s’écarter et la course reprendre !
 
Tour 14 : C’est reparti ! Pérez garde la tête et Verstappen dépasse Leclerc pour la deuxième place. Pérez en a profité et possède une seconde et demie d’avance, tandis qu’Alonso dépasse Sainz ! Stroll a repassé Russell, et Hamilton s’est défait de Hülkenberg et Ocon.
 
Tour 15 : Pérez signe le meilleur tour en course en 1’45"798, et garde 1"5 sur Verstappen. Leclerc est à 1"6 du Néerlandais et voit Alonso revenir à 1"2. Ce dernier est suivi de près par Sainz et Stroll, tandis que Hamilton dépasse Russell.
 
Tour 16 : Verstappen reprend le meilleur tour en course en 1’45"687, et l’écart reste d’environ 1"5. Leclerc décroche à 2"6, et un possible unsafe release pour Pérez pourrait être le sujet d’une enquête. La direction de course annonce directement qu’il n’y aura pas d’enquête contre le Mexicain.
 
Tour 17 : Pérez bat le record du tour en 1’45"518, et Verstappen lui reprend immédiatement de peu, en 1’45"497 ! Leclerc est toujours troisième, mais à 3"4 de Verstappen. Hamilton est dans le sillage de Stroll, qui a touché le mur au même endroit que de Vries.
 
Tour 18 : Les Red Bull n’améliorent pas leur chrono, et leurs tours sont séparés par 0"023. Il n’y aura pas d’enquête pour la manœuvre de Russell aux stands, et Aston Martin annonce à Stroll que sa voiture va bien. Leclerc souffre et pointe désormais à 5 secondes de Verstappen.
 
Tour 19 : Verstappen signe le meilleur tour en 1’45"425, et revient petit à petit sur son équipier, avec un écart de 1"3. Alonso conseille à Stroll d’adopter sa balance de freins, qui est très positive selon lui.
 
Tour 20 : Pérez reprend 2 dixièmes à Verstappen dans la 19e boucle, et les deux hommes sont sur une autre planète. Leclerc est désormais à 6"7 de Verstappen et pointe 2"6 devant Alonso. Sainz est à 1"3 de son compatriote, et Hamilton a pris la sixième place à Stroll qui a glissé au début de la ligne droite.
 
Tour 21 : L’écart est toujours de 1"3 entre les deux hommes de tête. En stratégie décalée, Ocon et Hülkenberg sont toujours 9e et 10e en gommes dures, et doivent espérer qu’une voiture de sécurité vienne animer la fin de course pour leur offrir un arrêt.
 
Tour 22 : Les Red Bull tournent une seconde plus vite au tour que Leclerc, qui est à 10 secondes de Verstappen.
 
Tour 23 : Hamilton voit de la dégradation sur les gommes dures, et un deuxième arrêt pourrait donc intervenir. Hülkenberg attaque Ocon mais le Français se défend, alors qu’il mène un train composé de Hülkenberg, Norris, Tsunoda, et bientôt Piastri et Albon. Russell conseille le "Plan B" à Mercedes, car Stroll souffre avec ses pneus arrière : "Il ne devrait pas aller au bout" avec ces pneus.
 
Tour 24 : L’écart est toujours de 1"3 entre Pérez et Verstappen. Derriure, Hamilton est remonté sur Sainz et pointe dans la seconde de la Ferrari, qui est vulnérable puisque l’Espagnol est à 3 secondes de la voiture devant lui et n’a pas le DRS.
 
Tour 25 : Gasly est repassé aux points pour chausser un nouveau train de pneus durs. Il pointe dernier en piste.
 
Tour 26 : La mi-course a été dépassée et Pérez pointe toujours 1"4 devant Verstappen. Leclerc est à 12 secondes du Néerlandais, et Alonso est à 2"3. Sainz suit à 4"3 et Hamilton a donné de l’espace à l’Espagnol. Stroll est septième devant Russell, Ocon et Hülkenberg, ces deux-là ne s’étant pas arrêtés. Norris est 11e devant Tsunoda, Piastri, Albon, Magnussen, Zhou, Sargeant, Bottas et Gasly.
 
Tour 27 : Hülkenberg a touché le mur dans le virage 15 mais son équipe lui assure que sa voiture va bien.
 
Tour 28 : Les écarts se creusent dans le top 10, notamment au niveau de Sainz qui décroche d’Alonso, alors que ce dernier est revenu à moins de 2 secondes de Leclerc. Sainz veut conserver le Plan A, alors que son équipe lui propose le Plan C. L’Espagnol perd actuellement 6 à 8 dixièmes au tour sur son équipier.
 
Tour 29 : L’écart dépasse les 2 secondes entre Pérez et Verstappen.
 
Tour 30 : Verstappen se plaint de "l’équilibre entre le différentiel et le frein moteur", et l’écart se creuse encore.
 
Tour 31 : Pérez signe le meilleur tour en course en 1’45"394, et il a 2"3 d’avance sur son équipier. Derrière, Alonso est à 1 seconde de Leclerc.
 
Tour 32 : Verstappen reprend le meilleur tour en course en 1’45"348, et l’écart reste de 2"3. Leclerc est à 14"6 de Verstappen, et Alonso est toujours à une seconde de la Ferrari. Sainz pointe à 8"7 et devance Hamilton de 1"4. L’ingénieur de Leclerc lui dit que la durée de vie des pneus durs est conforme aux prédictions.
 
Tour 33 : Pérez s’empare de nouveau du meilleur tour en course en 1’45"311, et reprend 0"044 à Verstappen. Gasly s’empare de la 18e place aux dépens de Bottas.
 
Tour 34 : Alonso décroche derrière Leclerc à cause de cloques sur ses gommes, qu’il a eues en suivant de près Leclerc pendant plusieurs tours. La fin de course s’annonce très difficile pour plusieurs pilotes.
 
Tour 35 : Pérez bat le record en 1’45"262, immédiatement battu par Verstappen en 1’45"218 ! Les Red Bull survolent la concurrence, mais Pérez a lui aussi touché le mur dans le virage 15, et les deux pilotes vont devoir faire attention. Ferrari dit à Sainz que les pneus iront au bout.
 
Tour 36 : Pérez reprend de nouveau le meilleur tour en course en 1’44"869, et l’écart repasse au-dessus de 2"5 entre les deux Red Bull. Leclerc est à 16"3 de Verstappen, et Alonso à 3 secondes du Monégasque. Sainz est à 10 secondes de son compatriote, et Hamilton est revenu dans le sillage de la Ferrari, à une demi-seconde. Stroll est septième à 2"3 de Hamilton, et Russell est à 2 secondes de l’Aston Martin.
 
Tour 37 : Zhou s’arrête et rentre abandonner, tandis que Bottas est 18e et dernier. Alfa Romeo boit le calice jusqu’à la lie.
 
Tour 38 : L’écart entre Pérez et Verstappen dépasse désormais les 3 secondes. Hamilton est toujours dans le sillage de Sainz, mais la Ferrari prend assez de marge dans le troisième secteur pour conserver assez de marge.
 
Tour 40 : La situation se stabilise en tête avec toujours 3"5 entre Pérez et Verstappen. Leclerc parvient à signer ses meilleurs tours personnels en course, ce qui montre que le Monégasque a réussi à bien économiser ses gommes.
 
Tour 41 : Verstappen est revenu à moins de 3 secondes de Pérez, tandis que Hamilton se montre de nouveau menaçant derrière Sainz. L’Espagnol pointe désormais à 18 secondes de son équipier, et perd 1"2 au tour sur Leclerc. Entre les deux hommes, Alonso pointe à 4 secondes de Leclerc et roule plus vite que les Ferrari.
 
Tour 43 : Leclerc tourne désormais dans les temps des Red Bull, tandis qu’Alonso est le seul sous la minute 45. Derrière, Sainz et Hamilton tournent en 1’46"0, et Stroll essaie de remonter mais doit surveiller Russell dans ses rétroviseurs.
 
Tour 44 : Verstappen bat le record du tour en 1’44"843, mais c’est Leclerc qui surprend et va chercher le record en 1’44"670 ! Alonso aurait pu le battre mais échoue à 3 millièmes du chrono du Monégasque. Gasly a passé Sargeant pour la 16e place.
 
Tour 45 : Pérez a repris une demi-seconde à Verstappen mais ne reprend pas le record. L’écart en tête est de 3"5. Norris est revenu sur Hülkenberg, qui doit encore s’arrêter, comme Ocon. Hamilton demande plus de puissance à Mercedes pour aller chercher Sainz.
 
Tour 46 : Les pilotes Red Bull stabilisent leurs chronos autour de 1’45"0, et ce sont également les temps de Leclerc et Alonso. Norris a dépassé Hülkenberg pour la dixième place. Mercedes réfléchit à un arrêt grauit pour Russell, qui lui permettrait d’aller chercher le meilleur tour en course, actuellement propriété de Leclerc.
 
Tour 47 : Norris revient sur Ocon, et Tsunoda a également dépassé Hülkenberg pour la 11e place. Ocon et Hülkenberg espèrent un drapeau rouge ou une Safety Car, mais la fenêtre se referme tour après tour. Hülkenberg explique que ses pneus sont détruits, et Haas confirme espérer un drapeau rouge ou une Safety Car.
 
Tour 48 : Il reste 4 boucles et la météo se couvre, mais la pluie ne devrait pas arriver. Pérez garde toujours 3 secondes d’avance sur Verstappen. Piastri dépasse à son tour Hülkenberg. Si rien ne se produit, l’Australien terminera à la porte des points.
 
Tour 49 : Verstappen reprend le meilleur tour en course en 1’44"566. Alonso s’en empare en 1’44"541. Hülkenberg s’effondre avant même de s’arrêter aux stands.
 
Tour 50 : Verstappen reprend de nouveau le meilleur tour en course en 1’44"474, et il revient à 2"7 de Pérez. Mais Alonso riposte de nouveau et signe un 1’44"241 ! Russell s’est arrêté et ressort en gommes tendres !
 
Dernier Tour : Pérez garde 2"6 d’avance, Hülkenberg est rentré, tout comme Ocon, qui laisse donc Norris et Tsunoda dans le top 10 !
 
Arrivée : Pérez gagne à Bakou et devient le premier pilote à s’imposer deux fois en Azerbaïdjan ! Verstappen a repris le meilleur tour en course dans la dernière boucle en 1’44"232. Alonso ne parvient pas à le battre, mais Russell y parvient en revanche, avec un 1’43"370 ! Le Britannique inscrit donc 5 points avec ce meilleur tour, et les Red Bull ne le signent pas. Norris et Tsunoda complètent les points, devant Piastri et Albon. Gasly et Ocon terminent 14e et 15e.
  • Meilleur tour : G. Russell : 1'13"785
  • Le classement du GP :  
1er
S. Perez
2ème
M. Verstappen
3ème
C. Leclerc
4ème
F. Alonso
5ème
C. Sainz
6ème
L. Hamilton
7ème
L. Stroll
8ème
G. Russell
9ème
L. Norris
10ème
O. Piastri
11ème
Y. Tsunoda
12ème
A. Albon
13ème
K. Magnussen
14ème
P. Gasly
15ème
E. Ocon
16ème
L. Sargeant
17ème
N. Hulkenberg
18ème
V. Bottas

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/04/2023 - 20:39
Dernière modification : 30/06/2023 - 23:26
Catégorie : Saison 2023
Page lue 1161 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 11
^ Haut ^